Jojo

Pages: 6 (1291 mots) Publié le: 13 février 2012
Le baroque

Un article de Webencyclo
http://www.webencyclo.com/articles/articles.asp?IDDoc=0000098b

  Le classicisme, notion qui s'applique aussi bien à la littérature qu'aux arts, se comprend, d'un point de vue stylistique, comme un idéal d'ordre, de mesure et de naturel qui trouve ses modèles dans la Grèce de Périclès, que diverses époques ont su retrouver et que chacun pourrait fairesien. Du point de vue historique, en revanche, le classicisme apparaît comme un mouvement essentiellement français, qui exprime le même idéal au siècle de Louis XIV, en s'intégrant et en se confrontant au vaste mouvement du baroque européen.

 n. m. Esthétique reflétant un idéal d'ordre et de mesure, et mouvement qui, au XVIIe siècle surtout, a exprimé cet idéal.

[…]

Littérature

  Lasituation politique et sociale de la France au XVIIe siècle a favorisé, sinon produit, l'éclosion du classicisme, phénomène littéraire avant tout français. […]

  L'écrasement de la Fronde (1653) La Fronde : révolte des nobles contre le pouvoir du roi)) prélude à la centralisation du pouvoir entre les mains d'un roi jeune et bientôt auréolé de victoires militaires, dont l'autorité unificatrice netarde pas à se faire jour. Dans ce climat d'ordre où tout obéit à une étiquette, la littérature développe des valeurs politiques, spirituelles et intellectuelles stables, éprouvées depuis l'Antiquité. Si l'humanisme du classicisme en fait d'abord une doctrine reposant sur l'érudition et l'imitation des Anciens, c'est que son dégoût pour la mouvance du temps et l'impromptu de l'histoire le pousse àrechercher à travers les siècles un homme universel caractérisé par des passions éternelles, dont l'exemple doit être utile et édifiant (le XVIIe siècle est le siècle des moralistes, des sermonnaires et des prédicateurs). C'est aussi que son horreur de tout excès et de tout écart d'imagination lui fait rechercher dans le juste milieu des modèles de mesure et de normalité. Dans cette perspective, lanotion d'individu étant, entre toutes, la plus excessive et la plus irréductible, les classiques fuient tout lyrisme indiscret enclin à porter l'accent sur les particularités d'un moi " haïssable ", et fondent leur esthétique sur une morale sociale bien faite pour convenir à l'urbanité de la vie de cour et de salon. Les lettres sont régentées par un code subtil de savoir-vivre et de civilité,apanage de quelques privilégiés et connaisseurs, qui, très vite, s'érigeront en gardiens de la doctrine, émanation des règles de conduite de leur classe.

Le triomphe de la raison

  Des contraintes naît la liberté, et la règle des trois unités (temps, lieu et action) préconisée dès 1561 par le théoricien Scaliger, en concentrant l'intérêt sur le seul jeu des sentiments, comme chez Racine ou Mmede La Fayette, hausse la tragédie à un niveau de simplicité et de pureté bien en accord avec la retenue et l'authenticité de l'honnête homme. Mais elle aboutit en même temps, par la stylisation symbolique de l'espace et du temps qu'elle impose, à une négation de la vie dans sa réalité quotidienne. Ainsi, jamais de nature dans cet univers clos sur lui-même, jamais de perspective historique réelledans cet espace fictif, ce lieu abstrait où le décor et les costumes sont le miroir du grand siècle. Le théâtre classique poursuit une vérité intangible et atemporelle à travers les opérations d'une raison toute-puissante qui recompose la réalité selon sa logique. Tous les écrivains classiques se réclament de la raison pour tirer leur univers esthétique du chaos. Principe classificateur desaristotéliciens, outil cartésien du discernement, la raison provoque aussi le sentiment d'avoir raison, qui mène à l'art de convaincre. Rien d'étonnant, alors, que le XVIIe siècle soit le siècle des polémiques et des cabales, où brillent, à travers les œuvres de Pascal ou de Bossuet, les artifices de la rhétorique et de l'éloquence.

Beaux-Arts

  En Occident, le mot classique désigne en art la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • jojo
  • Jojo
  • Jojo
  • Jojo
  • Jojo
  • jojo
  • jojo
  • Jojo

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !