Jorge semprun - l'écriture ou la vie

Pages: 5 (1112 mots) Publié le: 6 juin 2010
Le texte soumis à mon étude est un texte de Jorge Semprun, L'Ecriture ou la Vie. Jorge Semprun est né le 10 décembre 1923 à Madrid. Lui et sa famille s'exile en France lors de la guerre d'Espagne. En 1941, Jorge Semprun rejoint l'organisation communiste de Résistance des Francs Tireurs et Partisans. Il sera arrété par la Gestapo en 1943 et déporté au camp de concentration de Buchenwald. Ilrentrera à Paris en 1945. Il écrirat plusieurs ouvrages autobiographique sur son expérience des camps de concentration comme Le Grand Voyage en 1963 et Quel beau dimanche ! en 1980.
L'Ecriture ou la Vie est publié en 1994, Jorge Semprun aura modifié 7 fois son ouvrage avant de le publier. Ce recit autobiographique mele à la fois le témoignage de son expérience et l'exorcisation de ses sentiments face àl'horreur vécue dans le camp de concentration de Buchenwald. Dès la lecture du titre L'écriture ou la Vie on comprend la souffrance qu'il a enduré pour écrire ce livre. Dans ce titre on peut penser qu'il a voulu comparer l'écriture à la mort, car écrire l'oblige à se replonger dans ses souvenirs ce qui lui faisait revivre cette terrible épreuve des camps.

Dès le début du texte on comprend queJorge Semprun aimerait tirer un trait sur ses douloureux moments passés dans les camps de concentration car l'extrait commence avec : " J'avais mis de côtés les pages écrites ce jour là. " ( l.1 ) le fait qu'il utilise " mis de côté " et non ranger donne cette sensation qu'il voudrait pouvoir mettre de te côté cette partie de sa vie. Mais dès la phrase suivante on se rend compte que ce n'est paspossible car il ne peut s'empécher de les relires " J'en relus les premières lignes " ( l.1 ). Malgrè tout le fait qu'il ne relise que les première lignes montre à quel point c'est difficile pour lui de replonger dans toute cette soufrance. La première phrase qu'il lit sont rédigées au présent, " sont " ( l.3 ), " je me vois " ( l.3 ). Ce choix nous révele que quand il écrit, il se replongeentièrement dans le passé. Cela nous laisse deviné le mal etre ressenti par Jorge Semprun et nous fait comprendre à quel point la rédaction de sa vie dans les camps de concentration est douloureuse. Il nous laisse entrevoir l'horreur de sa vie là bas avec le champs lexical de l'horreur dans un premier temps avec " effroi " ( l. 4 ) et " épouvante " puis dans un second temps avec celui de la maigreur : "maigreur croissante " ( l.6 ), " corps dérisoir " ( l.7 ), " pommettes saillantes " ( l.8 ) -> visage maigre donc pommettes ressorte, " le creux " ( l.7 ). L'hyperbole " je vivais sans visage " ( l.5 ) donne l'impression qu'il n'est plus lui car le visage est un des éléments qui singularise chaque etre humain, car on a pas tous la meme tete.
Jorge Semprun nous annonce que ce n'est pas le premierlivre qu'il écrit sur cette expérience avec " Un autre livre " ( l.9 ) ainsi qu'à la ligne 23 " tel avait été le cas pour Quel beau dimanche ! mais il nous dit aussi qu'il vas mettre du temps à écrire cet ouvrage. L'utilisation du verbe mûrir pour parler de son livre ( l. 10, 11 ) le confirme car on se sert du verbe murir pour les fruits et que les fruits prennent un certain temps avant d'etremûr. De plus il ajoute " De commencer à naitre, du moins " ( l.9 ) après " un autre livre venait de naitre " ( l.9 ) ce qui conforte cette hypotèse. Cette rectification insiste à nouveau sur la douloureuse épreuve qu'il vit quand il écrit ses lignes ce qui est la cause de la lenteur de son écriture. D'ailleur le fait qu'il s'étende sur le sujet des livres et de leur temps d'écriture ( l. 10 à 13 )nous donne l'impression qu'il veut contouner le sujet pendant quelques instants, qu'il essaye de " gagner du temps " pour ne pas se replonger immédiatement dans son passé douloureux.
Jorge Semprun veut tirer un trait sur cette expérience " Je m'obstine à les abandonner " ( l.21 ) le fait qu'il utilise le verbe obstiner montre à quel point il s'en tete pour effacer ses souvenirs difficile...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'écriture ou la vie de jorge semprun
  • L'écriture ou la vie, jorge semprun
  • L'écriture ou la vie
  • Jorge semprun "'ecriture ou la vie"
  • L'écriture ou la vie
  • Jorge semprun
  • Jorge semprun
  • JORGE SEMPRUN

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !