joseph

Pages: 604 (150756 mots) Publié le: 16 janvier 2015
Nature et objet de la géographie
Approche empirique: l'image et l'idée
La géographie auprès des étudiants de 2 et 3 ème cycle
Nature et objet de la géographieApproche empirique: l'image et l'idée
La géographie auprès des étudiants de 2 et 3 ème cycle








Il existe un véritable décalage entre le discours véhiculé et les représentations qu'on se fait des construits. Il est intéressant de voir les représentations mentales de quelques concepts clés dans la discipline comme la géographie, la géographieéconomique, l'espace ou la ville.

C'est à travers une enquête limitée mais ciblée dans la mesure où elle porte sur un échantillon bien particulier, celui des étudiants du Département de Géographie sur plusieurs années et portant sur des niveaux différents (2 ème, 3 ème année et DEA) sans pour autant chercher à déceler la gradation dans la mesure où les différentes enquêtes ont été faitesséparément sans une problématique de relier les résultats à travers les niveaux (cette idée est venue à posteriori) ce qui nécessite de disposer d'un échantillon stable à travers 3 ou 4 ans ce qui n'est pas garanti compte tenu de la grande mobilité des étudiants et le risque de voir l'échantillon de départ s'amenuiser totalement.

En outre, ces enquêtes ont porté chaque fois surquelques questions différentes en fonction de chaque niveau et des programmes ce qui ne permet guère la comparaison. L'objectif était de voir les concepts de base qui fondent les différentes représentations, les héritages des différentes écoles à travers ce qui reste dans la tête de l'étudiant ou ce qui l'a le plus marqué.

La démarche a consisté à poser un certain nombre de questions à uncertain nombre d'étudiants de Maîtrise et de DEA de Géographie entre 1994-1996 . Elle consiste à saisir la représentation de la géographie et d'un certain nombre de concepts clefs dans la discipline auprès des professionnels actuels ou potentiels de la discipline.

L'échantillon se divise en trois groupes d'étudiants :
- Un groupe d'étudiants qui sont en second cycle de Géographie- Un groupe réduit d'étudiants qui viennent d'obtenir leur maîtrise et ont entamé des études de DEA.
- Un second groupe formé par des professeurs de géographie qui ont exercé pour plusieurs années dans les lycées et qui viennent de reprendre des études de DEA.

Il s'agit d'inscrire les idées qui viennent en tête par ordre chronologique et d'une manière spontanée (sansréfléchir à la véracité des propos et sans hésiter), en toute liberté et sans obligation de marquer le nom (seulement pour ceux qui le veulent).

Ce qu'on peut noter d'une manière générale sans entrer dans le commentaire détaillé des réponses, c'est la confusion générale au niveau des concepts. Cette confusion conceptuelle est grave dans la mesure où les choses ne sont pas déjà claires chez ceuxqui vont transmettre ce savoir ce qui a et peut avoir d'importantes retombées sur l'image, le statut et la reproduction de la discipline.

Outre la confusion conceptuelle et terminologique, il faut relever l'absence même d'idée claire ou d'idée tout court sur la discipline. C'est le cas par exemple lorsqu'on voit des définitions comme la géographie comme une science humaine, Un ensembledes sciences qui intéressent les phénomènes humains ?. ou une science tout court?.

Il convient de signaler aussi la place prépondérante de la conception naturaliste et déterministe de la discipline (description de la nature, l'environnement,...). L'étude du milieu, du rapport homme-milieu, de l'environnement est omniprésente. La géographie est même définie comme une science de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • joseph
  • joseph
  • Joseph
  • joseph
  • Joseph
  • joseph kessel
  • Joseph Weisman
  • gibert joseph

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !