Jour

Pages: 9 (2091 mots) Publié le: 18 janvier 2012
La démocratie comme valeur aristocratique

Introduction

Démocratie : organisation politique dans laquelle le peuple a le pouvoir. La politique vient aussi de la Grèce, du mot grec polis qui désigne la cité. Chaque cité était indépendante, la Grèce n'était pas une confédération avant que Alexandre le grand rassemble toutes les cités. Tout le vocabulaire politique vient du grec car ils l'ontinventé au sens.
Comment organiser les cités du mieux possible ? Ils vont inventé la réflexion sur la politique, la philosophie politique. Ils comprennent que la politique est une activité proprement humaine : il n'y a pas d'intervention divine ou naturelle. La philosophie a une fonction descriptive ( voilà comment cela fonctionne etc ) mais il y a aussi une partie normative qui s'interroge nonpas sur le faits mais sur l'organisation la meilleure, la plus juste ( comment faudrait-il qu'ils s'organisent pour être la meilleure organisation possible etc ).
La politique c'est tout ce qui relève du commun, de ce que l'on partage. Pour les grecs c'est très important. Elle est née à Athènes : Aristote distingue le genre de la politique (le commun) et de l'autre côté tout ce qui concerne lesaffaires de la maison (affaires privées : l'éducation des enfants, faire prospérer), la politique est plus importante que les affaires privées car cela concerne le grand les grands comme la justice. Les domaines de la maison est le moins important et on appelle cela l'économie. L'argent sert juste à s'impliquer en politique. L’économie sert pour l'esclavage. Le travail et la recherche d'argent esttellement inintéressante que on la laisse aux esclaves.
Aujourd'hui le rapport politique et économie est inversé, les grecs voyaient cela autrement. Donc la politique est le lieu pour les grecs où un être humain s’accomplit si bien que dans cette perspective il e va de soi que les grecs ont inventé un régime : la démocratie. En effet la politique concerne tous les citoyens, ils doivent pouvoirparticiper à la vie politique mais stout le monde n'est pas citoyen. En Grèce il fallait être un homme , libre et non étrangé. La politique ne doit pas être l'affaire de quelques uns, elle doit concerné tout le monde. Ces quelques uns qui peuvent occupé le pouvoir a donné beaucoup de régimes politiques: aristocratie, oligarchie, théocratie, technocratie, monarchie... Les aristocrates pensaientêtre les meilleurs donc pensaient être les plus aptes à gouverner. La démocratie dit que tous ces régimes sont mauvais car ils réservent les affaire politiques alors qu'elles concernent tous les citoyens. La démocratie s'est donc confrontée a ces hommes voulant gardé le pouvoir pour eux. A la base la mot démocratie est utilisé par les aristocrates pour désigner le pouvoir du peuple, des pauvre, de lapopulas ; des ignorants. Il faut que la démocratie soit le pouvoir de tous les hommes car ils sont égaux, ils ont les mêmes valeurs. C'est comme si ils étaient chacun aussi meilleurs les uns que les autres, ils sont tous en quelques sortes des aristocrates. Il y a une limites dans la revendication de l'égalité : l'esclavage continu.

I Les fondements théoriques de la démocratie

A L'égalitédes citoyens et l'isonomie

iso: égalité, nomie: la loi
L'isonomie est l'idée d'égalité et de loi. Les grecs comprennent ce rapport de deux manières:
L'isonomie est le droit égal pour chaque citoyen de faire la loi, à participer à l'élaboration des lois et ce quelque soit la classe sociale. La citoyenneté n'exclue pas les plus pauvres, ils sont les plus nombreux et dire que le pouvoirappartient à tous il y a forcément la grande masse du peuple. Les plus riches ont tout de suite dit que ce régime n'allait pas car si les pauvres sont les plus nombreux ils vont faire des lois en leur faveur qui redistribuerait les richesses. Les plus riches ont répnodu que les plus pauvre ne peuvent pas participer à la vie politique car il n'en ont pas les compétences, ils ne sont pas capables de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Un jour
  • le jour
  • Ce jour-là
  • Le jour
  • Un jour
  • un jour
  • Un jour
  • Un jour.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !