Judaïsme en palestine

3105 mots 13 pages
Le judaïsme en Palestine de 70 à la mort d'Hadrien

Dans la Rome antique vivent des communautés formées de juifs de la diaspora. Ce mot, dont la racine grecque veut dire " dispersion ", évoque la situation des juifs hors de leur pays d'origine. Très tôt dans leur histoire, et pour des raisons diverses, économiques et politiques, des juifs ont quitté la Judée.
La première attestation de l'existence de juifs à Rome remonterait à 139 av. J.- C., date à laquelle, s'il faut en croire l'auteur Valère Maxime, le préteur Cornelius Hispanius s'insurge contre le culte de Jupiter Sabazius (une confusion s'établissant entre la divinité originaire d'Asie Mineure Sabazios et le dieu des juifs Yahvé Sabaoth).

Le judaïsme désigne la tradition, la culture religieuse et le mode de vie des Juifs, constitué des descendants des Israélites provenant de l'antique terre d'Israël et des quelques minorités les ayant rejoints par la conversion et s'étant mélangées à eux au fil de leur diaspora de deux millénaires. Le judaïsme est l'une des plus anciennes traditions religieuses monothéistes.
La Palestine est une région historique, dont les frontières ont fortement varié depuis l’Antiquité, située sur la côte est de la Méditerranée, en Asie Mineure, et aujourd’hui divisée entre l’actuel État d’Israël, la Cisjordanie et la bande de Gaza.
L’année 70 correspond à la fin du conflit qui oppose les juifs et les romains
En effet, autour de l’an 66-67 après J.-C., des groupes juifs nationalistes organisent des soulèvements contre les Romains. Mais après quelques mois de tolérance, les Romains envoient à Jérusalem quelques troupes militaires sous la gouverne du général Titus.
La ville est assiégée durant un certain temps, après quoi les Romains la prennent d’assaut.
En 70, l’empereur romain Titus ordonne la destruction du Temple de Jérusalem, élevé par Salomon et symbole de la gloire et de la puissance d’Israël.
Hadrien (76-138) est l’empereur de Rome qui mit un terme à

en relation

  • La religion chrétienne
    1932 mots | 8 pages
  • Le judaisme
    456 mots | 2 pages
  • Christianisme
    7432 mots | 30 pages
  • Le sionisme (fiche)
    1853 mots | 8 pages
  • Le judaisme
    2086 mots | 9 pages
  • La naissance du christiannisme
    980 mots | 4 pages
  • Origines du conflit israelo palestinien
    574 mots | 3 pages
  • Du judaïsme au christianisme
    546 mots | 3 pages
  • Jean le baptiste et son contexte historique
    1077 mots | 5 pages
  • Biographie de theodore hertzl
    605 mots | 3 pages