Juliette

Pages: 5 (1091 mots) Publié le: 26 mai 2013
1 Romeo et Juliette Scène ACTE I

(...)

ROMÉO, à un valet, montrant Juliette. - Quelle est cette dame qui enrichit la main de ce cavalier, là-bas ?
LE VALET. - Je ne sais pas, monsieur.
ROMÉO. - Oh ! elle apprend aux flambeaux à illuminer ! Sa beauté est suspendue à la face de la nuit comme un riche joyau à l'oreille d'une Éthiopienne ! Beauté trop précieuse pour la possession, tropexquise pour la terre ! Telle la colombe de neige dans une troupe de corneilles, telle apparaît cette jeune dame au milieu de ses compagnes. Cette danse finie, j'épierai la place où elle se tient, et je donnerai à ma main grossière le bonheur de toucher la sienne. Mon coeur a-t-il aimé jusqu'ici ? Non ; jurez-le, mes yeux ! Car jusqu'à ce soir, je n'avais pas vu la vraie beauté.
TYBALT, désignantRoméo. - Je reconnais cette voix ; ce doit être un Montague... (À un page. ) Va me chercher ma rapière, page ! Quoi ! le misérable ose venir ici, couvert d'un masque grotesque, pour insulter et narguer notre solennité ? Ah ! par l'antique honneur de ma race, je ne crois pas qu'il y ait péché à l'étendre mort !
PREMIER CAPULET, s'approchant de Tybalt. - Eh bien ! qu'as-tu donc, mon neveu ? Pourquoicette tempête ?
TYBALT. - Mon oncle, voici un Montague, un de nos ennemis, un misérable qui est venu ici par bravade insulter à notre soirée solennelle.
PREMIER CAPULET. - N'est-ce pas le jeune Roméo ?
TYBALT. - C'est lui, ce misérable Roméo !
PREMIER CAPULET. - Du Calme, gentil cousin ! laisse-le tranquille ; il a les manières du plus courtois gentilhomme ; et, à dire vrai, Vérone est fière delui, comme d'un jouvenceau vertueux et bien élevé. Je ne voudrais pas, pour toutes les richesses de cette ville, qu'ici, dans ma maison, il lui fût fait une avanie. Aie donc patience, ne fais pas attention à lui, c'est ma volonté ; si tu la respectes, prends un air gracieux et laisse là cette mine farouche qui sied mal dans une fête.
TYBALT. - Elle sied bien dès qu'on a pour hôte un tel misérable; je ne le tolérerai pas !
PREMIER CAPULET. - VOUS le tolérerez ! qu'est-ce à dire, monsieur le freluquet ! J'entends que vous le tolériez... Allons donc ! Qui est le maître ici, vous ou moi ? Allons donc ! Vous ne le tolérerez pas ! Dieu me pardonne ! Vous voulez soulever une émeute au milieu de mes hôtes ! Vous voulez mettre le vin en perce ! Vous voulez faire l'homme !
TYBALT. - Mais, mononcle, c'est une honte.
PREMIER CAPULET. - Allons, allons, vous êtes un insolent garçon. En vérité, cette incartade pourrait vous coûter cher : Je sais ce que je dis... Il faut que vous me contrariiez !... Morbleu ! c'est le moment !... (Aux danseurs.) À merveille, mes chers coeurs !... (À Tybalt.) Vous êtes un faquin... Restez tranquille, sinon... (Aux valets.) Des lumières ! encore des lumières !par décence ! (À Tybalt. ) Je vous ferai rester tranquille, allez ! (Aux danseurs.) De l'entrain, mes petits coeurs !
TYBALT. - La patience qu'on m'impose lutte en moi avec une colère obstinée, et leur choc fait trembler tous mes membres... Je vais me retirer ; mais cette fureur rentrée, qu'en ce moment on croit adoucie, se convertira en fiel amer (Il sort. )
ROMÉO, prenant la main de Juliette.- Si j'ai profané avec mon indigne main cette châsse sacrée, je suis prêt à une douce pénitence : permettez à mes lèvres, comme à deux pèlerins rougissants, d'effacer ce grossier attouchement par un tendre baiser.
JULIETTE. - Bon pèlerin, vous êtes trop sévère pour votre main qui n'a fait preuve en ceci que d'une respectueuse dévotion. Les saintes mêmes ont des mains que peuvent toucher lesmains des pèlerins ; et cette étreinte est un pieux baiser
ROMÉO. - Les saintes n'ont-elles pas des lèvres, et les pèlerins aussi ?
JULIETTE. - Oui, pèlerin, des lèvres vouées à la prière.
ROMÉO. - Oh ! alors, chère sainte, que les lèvres fassent ce que font les mains. Elles te prient ; exauce-les, de peur que leur foi ne se change en désespoir.
JULIETTE. - Les saintes restent immobiles,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Juliette
  • Juliette
  • Juliette
  • juliette
  • juliette
  • Romeo et juliette
  • Roméo et juliette
  • Romeo et juliette

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !