Junon, déesse de la fécondité

1177 mots 5 pages
Junon
(=Héra)

I. Présentation

Dans la mythologie romaine, Junon, en latin Juno et chez les Grecs Héra, est la reine des dieux et du ciel, ainsi que la déesse de la fécondité, de la jeunesse, du mariage, de la maternité, des empires, des richesses et de la monnaie.
Elle est la protectrice des femmes et symbolise le mariage lorsqu’elle est représentée recouverte de voiles, et est associée à la fécondité lorsqu’elle tient la pomme de grenade, qui en est l’emblème. Elle est la gardienne du couple et des femmes en couche, domaine qu’elle partage avec sa fille Lucine.
Elle siège dans l’Olympe sur un trône d'or à côté de son mari, Jupiter.
Les dieux l'honorent et la respectent.
Ses attributs sont le diadème royal, le sceptre, la grenade, l’hélichryse, le lys, le paon, la génisse, le coucou et la vache.
Sa couleur symbolique est la couleur blanche.
Elle est jeune et belle grâce à la fontaine de Jouvence où elle se rend une fois par an.

II. Origine et descendance

Elle est la fille des titans Cronos et Rhéa, elle est la sœur de Jupiter, qu’elle a épousé, de Neptune, de Pluton, de Cérès et de Vesta. Elle est avalée dès sa naissance par son père mais elle est libérée par Jupiter son frère jumeau en même temps que tous ses autres frères et sœurs.
Avec Jupiter elle a eu Mars, dieu de la guerre, Juventas, déesse de la jeunesse, et Lucine, déesse de l’accouchement. Elle a eu aussi Vulcain, dieu des forgerons. Selon certains auteurs elle l’aurai eu avec Jupiter et selon d’autres elle l’aurait conçue toute seule car elle était jalouse que Jupiter ai pu avoir Minerve sans elle.

Junon est la personnification féminine de la belle saison. Ce n’est que par la suite que son union avec Jupiter qu’elle est interprétée comme le modèle de l’union légitime.

Suivants certaines légendes : Junon et Jupiter se sont connus dans la région des Hespérides où Junon avait l’habitude d’aller à la fontaine de Jouvence, source de vie éternelle.
Et suivants d’autres :

en relation

  • Les déesses romaines
    748 mots | 3 pages
  • Les contes à l'envers
    702 mots | 3 pages
  • H Ra
    910 mots | 4 pages
  • La mythologie dans le roman d'enéas
    1207 mots | 5 pages
  • Déesse venus
    514 mots | 3 pages
  • Allégorie de vénus et cupidon
    579 mots | 3 pages
  • Hephaïstos
    840 mots | 4 pages
  • Exposé latin Lupercales
    771 mots | 4 pages
  • Aphrodite
    4104 mots | 17 pages
  • dieux grecs et romains
    376 mots | 2 pages