Jurisprudence administrative

16073 mots 65 pages
CHAPITRE 1 – LE SERVICE PUBLIC
TC, 8 février 1873, Blanco La décision rendue par le Tribunal des Conflits le 8 février 1873 est l’une des plus importantes de l’histoire du droit administratif. L’accident dont a été victime la petite Agnès Blanco va être l’occasion d’une grande avancée de la jurisprudence. Toutefois, la décision Blanco n’est pas la première en ce sens ; l’arrêt du Conseil d’Etat Rothschild (6 décembre 1855) avait déjà exposé pour l’essentiel la même idée. Cet arrêt Blanco intéresse à la fois la notion même de droit administratif, la détermination de la compétence du juge administratif, et le régime juridique de la responsabilité administrative. Sur la notion de droit administratif Le Tribunal des Conflits écarte l’application des règles du Code Civil à l’action administrative parce que cette dernière est caractérisée par des rapports de droit inégalitaires. Au contraire, le Code Civil repose sur le principe d’égalité entre les citoyens. La raison de cette différenciation réside dans l’intérêt général que les personnes publiques ont pour mission de satisfaire. Pour ce motif, elles doivent se voir reconnaitre les moyens de l’emporter sur les personnes privées : l’intérêt général prime les intérêts particuliers. Ainsi, le droit public, spécialement le droit administratif, est à base de rapports inégalitaires. Par suite, le Code Civil ne saurait, sauf exception, recevoir application dans les situations où une personne publique est présente. Ainsi est posée, avec une particulière netteté, l’autonomie du droit administratif. Egalement, la théorie du service public allait prendre son plein essor avec cette décision : désormais, le service public est à la fois l’activité et l’instrument de la satisfaction de l’intérêt général par les personnes publiques. Sur la compétence juridictionnelle En donnant, ainsi qu’on l’a indiqué, les raisons théoriques de l’inapplicabilité du droit civil à l’action menée par des personnes publiques, le Tribunal des Conflits

en relation

  • La faute dans la jurisprudence administrative
    1671 mots | 7 pages
  • Jurisprudence police administrative
    950 mots | 4 pages
  • Grands arrêts de la jurisprudence administrative
    1049 mots | 5 pages
  • Les grands arrêts de la jurisprudence administrative
    3824 mots | 16 pages
  • La jurisprudence administrative [arrêts du ce et du cc]
    10930 mots | 44 pages
  • Les grands arrêts de la jurisprudence administrative
    5386 mots | 22 pages
  • Jurisprudence administrative 1ère partie
    8376 mots | 34 pages
  • Les grands arrêts de la jurisprudence administrative
    2543 mots | 11 pages
  • Grands arrêts de la jurisprudence administrative - domaine public
    2438 mots | 10 pages
  • Grands arrêts et petites fiches de la jurisprudence administrative
    40616 mots | 163 pages