Légalisation du cannabis, bonne ou mauvaise chose ?

Pages: 19 (4562 mots) Publié le: 3 novembre 2010
Y–aurait-il, en France, des raisons importantes qui pourraient pousser le gouvernement a dépenaliser l' usage de certaines drogues, et dans quelle mesure?
Pour essayer de répondre à cette question, nous étudierons le cas du cannabis :
Au jour d’aujourd’hui, le cannabis, sous toutes ses formes, est considéré comme illégal en France, et sa possession peut être réprimandée par la loi. En effet,son consommateur risque de lourdes amendes s’il est arrêté en possession de ce dernier, cela pouvant aller jusqu’à de lourdes peines d’emprisonnement en fonction de la quantité qu’il possède. Cependant, le cas n’est pas identique dans tout l’Europe, comme le montre la carte suivante :

On remarque ainsi que la France est l’un des pays d’Europe qui consomme le plus de cannabis, alors quecette consommation est illégale.
Voyons à présent les différents aspects du cannabis au travers de trois grands thèmes : Sa place dans la société, ses effets nefastes et ses effets thérapeutiques.

I) La drogue dans la société

Le cannabis est de loin la drogue illicite la plus consommée et la plus disponible en France. D’après une étude faite en 2005 et parmi les 15-64 ans, troisindividus sur dix (30,6%1) l’ont déjà expérimenté tandis que 43,1 % disent s’en être déjà vu proposer : au total, plus de 40% de la population a été en contact avec le produit de l’une de ces deux manières.
À titre de comparaison, viennent ensuite, dans des proportions nettement moindres, l’expérimentation du poppers (3,9 %), des champignons hallucinogènes (2,7 %), de la cocaïne (2,6 %) et de l’ecstasy(2,0 %). Moins de 2 % ont déclaré avoir expérimenté des produits à inhaler, du LSD, des amphétamines et moins de 1 % de l’héroïne ou du crack.

Le cannabis est également la substance psychoactive illicite dont l’expérimentation est la plus précoce : vers 15 ans en moyenne, contre 16 ans pour les autres drogues illicites.
L’expérimentation du cannabis a lieu très massivement au cours del’adolescence. En 2005, 12,8 % des expérimentateurs ont fumé leur premier joint au plus tard à 13 ans, 58,4 % à 15 ans et 90,3 % à 16 ans. Les plus gros consommateurs de cette drogue sont en effet les adolescents.
De plus, chez les jeunes, l’usage régulier est plus fréquent parmi ceux en situation de relégation scolaire, mais aussi parmi les jeunes des milieux favorisés. Chez lesadultes, le niveau scolaire est aussi un facteur discriminant. Ceux qui possèdent un haut niveau de diplôme sont plus fréquemment expérimentateurs de cannabis, mais moins souvent usagers réguliers. D’autre part, l’inactivité et le chômage sont des facteurs très fortement liés à une fréquence plus élevée de consommation régulière. En revanche, à quelques exceptions près, les consommations selon laprofession sont peu importantes. De même, la répartition géographique de l’usage régulier de cannabis sur l’ensemble du territoire métropolitain ne présente pas de fortes spécificités régionales. Les motifs de consommation de cannabis déclarés par les consommateurs réguliers sont divers et multiples : relaxation, partage, fête, habitudes, endormissement ... Cette multiplicité est une traduction de ladiversité des effets recherchés. Les fonctions accordées au cannabis, essentielles pour cerner les motivations des usagers, varient d’un individu à un autre et, pour une même personne, peuvent changer selon le contexte. Ce dernier influence les effets recherchés par l’usager et donc, en grande partie, les « effets obtenus ». Les consommateurs réguliers de cannabis consomment plus de tabac etd’alcool que la population générale du même âge. Par ailleurs, ils expérimentent plus fréquemment d’autres drogues illicites : cela est à relier aux contextes d’usage du cannabis.
Le graphique ci-dessous nous montre les principales raisons qui poussent des jeunes à consommer du cannabis.

Sur le graphique si dessus, nous pouvons constater que les consommateurs réguliers utilisent le cannabis...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discussion 3ème : la télévision est-elle une bonne ou une mauvaise chose ?
  • Légalisation Cannabis
  • La légalisation du cannabis
  • La légalisation du cannabis ??
  • La légalisation du cannabis
  • Légalisation du cannabis
  • La légalisation du cannabis
  • legalisation du cannabis

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !