La bête humaine

2446 mots 10 pages
Sujet :
« Pour le romancier naturaliste, pensait Emile Zola, la description est une « nécessité de savant » et non « un exercice de peintre »
Commentez cette opinion

Plan

I) Explicitation du sujet Nécessité de savant
a) Etude du milieu
b) Connaissance des hommes par les choses
c) Le rôle de la description dans le récit

II) Roman naturaliste, descriptif par excellence car motif et symbole
a)Titre allégorique
b) objet souvent comme point focal du roman
c) Le modèle déterministe

III) Description- élément artistiq en dépit de toute volonté du romancier
a) Elle ne se limite pas au rôle scientifique : métaphore et art visionnaire
b) Gros plans insolites et fragmentation du champ de vision
c) Pointillisme, reflets et atmosphères

Introduction :

La description semble souvent interrompre le récit de manière arbitraire. Elle parvient pourtant à être l’outil indispensable de l’investigation naturaliste du milieu. La description ds le roman naturaliste revêt une toute autre importance que celle des autres romans. Le XIXème siècle est à la science et de nombreux romans de ce siècle ne sont plus vraiment des romans mais des « clinique de passions ». Emile Zola, romancier naturaliste, pense que « la description est une « nécessité de savant » et non « un exercice de peintre ». Dans quelle mesure la description n’est-elle entrevue que comme étant « nécessité » et non comme une fantaisie artistique ?
C’est ce que nous verrons en analysant cette nécessité de savant que peut constituer la description. Puis, nous verrons que le roman naturaliste est descriptif par excellence car son titre est souvent allégorique et qu’il renferme de nombreux motifs. Enfin, nous allons considérer que la description demeure, malgré la volonté du romancier naturaliste, un élément artistique.

Le roman naturaliste décrit un milieu. La démarche naturaliste a pour modèle les sciences naturelles. Furetière affirme d’ailleurs que les naturalistes explique des phénomènes « par

en relation

  • La bête humaine
    954 mots | 4 pages
  • La bete humaine
    269 mots | 2 pages
  • La bête humaine
    859 mots | 4 pages
  • La bete humaine
    1822 mots | 8 pages
  • La bete humaine
    1047 mots | 5 pages
  • La bete humaine
    656 mots | 3 pages
  • La Bête humaine
    947 mots | 4 pages
  • Le bete humaine
    1163 mots | 5 pages
  • La bête humaine
    592 mots | 3 pages
  • La bete humaine
    1592 mots | 7 pages