la chevalerie

Pages: 18 (4440 mots) Publié le: 27 août 2014
DOSSIER

LA CHEVALERIE








Le mot « chevalerie » est un dérivé du mot cheval. Le terme sous-entend une forte différence entre les chevaliers, combattants professionnels d'élite montés à cheval, et les paysans et les bourgeois, souvent considérés comme de mauvais combattants, qui fournissaient la masse de l'infanterie, et après, de l'artillerie.
Le terme « chevalerie » désigneégalement l'ensemble des chevaliers d'un royaume ou d'une région.

Pilier de la société médiévale, la chevalerie a peu à peu développé ses valeurs et ses coutumes propres, sous l'influence notamment de l'Église.
La chevalerie est devenue une fraternité, puis un groupe social, enfin une institution.
Elle est à la fois un modèle militaire et un modèle social. Les principes de prouesse, de loyauté,de sagesse et d’honneur constituent les bases de cette institution et servent à guider les hommes tout au long de leur vie. Les vertus traditionnelles de la chevalerie sont de nobles sentiments tels la piété, l'humilité, la bravoure, la foi, la courtoisie et l'honneur.
Enfin, être chevalier, c'est aussi défendre le royaume contre les ennemis extérieurs, souvent assimilés aux païens.
En résumé,les chevaliers sont au service de Dieu, de leur seigneur et de leur roi. En contrepartie des services rendus dans les batailles, les nobles accordent des terres aux chevaliers.
À cette idéologie morale s'ajoute une tonalité nobiliaire. En effet, en devenant chevalier, on entre dans un ordre plus élevé, proche de l'aristocratie.
Son engagement est à vie, et le serment qu'il prononce, inviolablesous peine de mort.

Historique

Le XIe siècle constitue un tournant et c'est une évolution importante car il marque l'essor des châtelains et des milites, ceux-ci concurrençant et affaiblissant le pouvoir royal. En effet, ces deux entités deviennent de plus en plus autonomes et détiennent déjà un fort pouvoir.
Le chevalier est le serviteur armé du châtelain : il fait ses premières armescontre les ennemis du seigneur et les paysans. Il participe au maintien du système féodal et au respect des coutumes.
La chevalerie va progressivement se distinguer, se démarquer par ses propres valeurs, son mode de vie et sa façon de pensée. Elle va progressivement devenir un idéal à suivre, un modèle.
Elle se situe socialement en-dessous de la noblesse. C’est un homme qui n'est pas issu de lanoblesse d'un point de vue héréditaire, qui ne possède pas de richesses considérables (terres ou argent), qui n'a pas le pouvoir de convoquer des vassaux à son service ni de commander, de contraindre, de convoquer l'ost (droit de ban). Le chevalier a le droit de porter des armes, l'armement caractéristique du chevalier étant, outre coûteux, composé de la lance et de l'épée pour le XIe siècle. Lechevalier combat à cheval, ce qui peut paraître insignifiant mais qui a de l'importance car un cheval coûte cher et constitue donc une marque de prestige, de richesse, de supériorité.

Le XIIe et surtout le XIIIe siècle étaient sans doute les siècles d’or de la chevalerie. Celle-ci se structurait comme une véritable classe avec ses codes, ses valeurs et son mode de vie.
Ce combattant est unguerrier. L'homme d'arme à cheval ne sera désigné par le terme cavalier que vers le début du XIIe siècle par opposition aux soldats à pied. À l'époque où le système féodal s’étend, la seigneurie en est la structure de base. C'est un système devant maintenir l'ordre et la justice et ayant pour centre le château fort.
Le chevalier est alors un guerrier appartenant à la maison du seigneur : celui-ci doits'entourer d'un groupe de soldats professionnels qui l'aident à maintenir l'ordre et à protéger les habitants de la seigneurie, et les passants. Ils participent au contrôle des populations et partagent avec le seigneur les profits de la seigneurie.
La chevalerie s'épanouit au cours du XIIIe siècle dans toute l'Europe Occidentale. Le chevalier se doit d'être généreux.
Cet idéal s'oppose à la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La chevalerie
  • la chevalerie
  • La chevalerie
  • Chevalerie
  • Chevalerie
  • Chevalerie
  • La chevalerie
  • Chevalerie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !