la chrétienne

Pages: 5 (1005 mots) Publié le: 2 février 2014














Introduction : les 11° et 13° siècles sont les siècles principaux du Moyen-âge
Deux pouvoirs ont pris une place importante : - le prince
- l’Eglise (institution)

Comment le christianisme imprègne-il l’univers des européens aux 11° et 13° siècles ?

I-L’affirmation de l’autorité de l’Eglise
En Occident au 13° siècle on a une très grande majorité de système monarchique. Gènes et Venise sont des cités-Etats indépendantes. Elles sont des thalassocraties (grande puissance maritime). Une majorité de régime monarchique avec des Eglises dirigé par un seul chef.
Jaune + orange = espaces de région chrétienne = christianisme
Chrétiens orthodoxes 1054= schisme → division, séparation refus de l’autorité
Chrétiens catholiques papale les chrétiens d’Orient
Orthodoxes




A) L’organisation de L’Eglise
Fresque = a fresco (frais)
Distinction clergé → séculier : ils sont en contact avec la population
Régulier : ils sont isolés (monastères, Abbaye )
Distinction verticale → Haut clergé : pape > cardinaux > archevêques >évêques
Bas clergé : curés, prêtes, moines


Dans l’organisation de L’Eglise : - noblesse
L’organisation permet la distinct° sociale - clergé
-Tiers-Etats= population
B ) Les règles définies par l’Eglise
Sources principale = bible (AT ou NT)
Torah dans le judaïsme = Genèse et décalogue
Règles pour le peuple : Interdis de pratique le commerce /loisirs devant et / ou dans L’Eglise et cimetière
→ Ces règles permettent aussi la délimitation de l’espace social, répartition des sol (l’Eglise devient propriétaire)

Règles pour la noblesse : le chevalier n’a pas le droit d’entrer armé dans l’Eglise. Les chevaliers ne peuvent pas s’approprier les biens des paysans
→ Le but est de faire comprendre aux chevaliers les limitent de l’EgliseRègles pour le clergé : aucune fornication avec une femme

● Non-respect = excommunication → sortie de la communauté
Interdit de rentré dans un Eglise
Il y a une possibilité d’être exilé
Règles ≠ lois (



Toutes ces règles sont définies par l’Eglise et sont universelles

C) Une puissance économique
Ex : ordre des cisterciens
Les cisterciens sont présents partout dansl’Europe catholique. Ils forment un réseau

RECETTES
DEPENSES
- ventes des objets de la forge
- service pour le moulin
- dîme (10% récolte)
- location des terres aux paysans
- accueil des pèlerins
- accueil des indigent (hospices = santé)
- frais de sépulture
- entretien et protection des gens qui travaille pour l’Eglise
- droit d’asile
L’autorité de l’Eglise est croissante,elle se place elle-même l’autorité politique et les règles définies par l’Eglise sont obligatoire.

II – Comment les chrétiens peuvent-ils parvenir au salut ?
Salut = fait d’être sauvé (âme)
A) Le paradis, l’enfer et le purgatoire
Enfer : Aller en enfer c’est de n’avoir pas respecté le dogme. C’est le dieu de la souffrance éternelle.

Paradis : Aucune souffrance, c’est le repos total.Ceci permet à l’Eglise de contrôlés les actes de ces citoyens

B) Au quotidien, dans la paroisse
- respecté le temps de l’église (ex : pendant le carême il n’y a pas de fêtes, ni de mariage)
- il faut que les citoyens viennent se confesser 1 fois par an et s’il ne respecte pas cela il ne doit pas avoir de sépulture chrétienne après leur mort et ils sont privés de l’église.

- ilfaut être charitable, il faut aider son prochain (ici il y a une application de la morale chrétienne
Concile : réunion lors de laquelle sont décider les règles (ce sont les évêques qui se réunissent)
C) les temps fort de la religion
●Sacrement : -baptême (immersion, renaissance)
- mariage : la jonction des mains des époux et les symboles du mariage religieux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les chrétiens
  • Chrétien
  • Les chretiens
  • Chretiens et non chretiens en occident
  • Chrétien de troyes
  • Leadership chretien
  • La rome chrétienne
  • Muslman

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !