La conflit est il la base de tout rapport avec autrui?

957 mots 4 pages
Le conflit est-il le fondement de tout rapport avec autrui ?

Introduction

La vie quotidienne oblige les hommes à avoir des relations entre eux. Tous les jours, nous nous heurtons aux autres. Parfois, nous avons même du mal à exister sans eux. Nous déterminerons d’une certaine façon notre conduite en tenant compte de la leur. Pour satisfaire les besoins primaires de l’existence, chaque individu veut s’imposer aux dépens d’autrui. Il y aura donc des rivalités, des désaccords. L’homme établit des rapports avec ses semblables. Ces liens peuvent être à l’origine de conflits mais sont-ils pour autant la base de toute relation sociale que l’être humain est susceptible d’avoir avec son prochain ? Dans un premier temps nous verrons que toute relation humaine repose sur une sorte d’opposition, puis nous nous apercevrons que le conflit n’est pas forcément la base de tout rapprochement entre les hommes, et enfin nous mettrons en évidence le fait que l’homme doit accepter le conflit s’il est porteur d’idées.

I / Le conflit : une réalité

La lutte se confond souvent avec la vie même. Un ordre social non conflictuel est impossible car le conflit est fondamental en l’homme quelque soit la société à laquelle il appartient. Chaque individu cherche à exercer sa puissance y compris au détriment de l’autre. Chaque homme est une menace pour son prochain. D’après Raymond Radiguet, « la puissance ne se montre que si l’on en use avec injustice » ce qui démontre que tout individu qui cherche à avoir une certaine supériorité ne peut être juste. Les caractères primaires des êtres humains imposent une concurrence qui a pour conséquence l’apparition de multiples conflits.

L’hostilité entre les hommes est une réalité, elle est une forme normale des relations instaurées entre les êtres humains. C’est dans le rapport et la confrontation à autrui que nous nous connaissons. De plus, de nombreuses personnes aiment et recherchent le conflit afin d’être mises en valeur. « Etre contesté,

en relation

  • Le conflit est il au fondement de tout rapport avec autrui ? dissertations et mémoires
    833 mots | 4 pages
  • Le conflit est il au fondement de nos relations avec autrui ?
    1275 mots | 6 pages
  • Peut-on se mentir à soi-même ?
    2584 mots | 11 pages
  • Suis je le même dans des temps différents ?
    3765 mots | 16 pages
  • Autrui est- il mon semblable ?, philosophie, terminale
    1843 mots | 8 pages
  • DISSERT
    2130 mots | 9 pages
  • Fiche Psychologie Sociale (1ière partie)
    9378 mots | 38 pages
  • Peut on se connaitre soi même ?
    2946 mots | 12 pages
  • Les rapports à autrui sont-ils toujours conflictuels
    749 mots | 3 pages
  • Autrui
    3575 mots | 15 pages