La création littéraire

Pages: 9 (2208 mots) Publié le: 14 mars 2011
La création littéraire

Sujet complexe et qui pose des problèmes de frontière.
Création renvoie à tout un ensemble de mythe : création artistique, création elle-même

Elle est au confluent d’un certain nombre de réflexions qui ne sont pas forcément littéraire :
-théologiques : représentations religieuses
-scientifique technique : pourquoi y’a –t-il quelque chose plutôt que rien ?-philosophique
-anthropologique : comment les activités de création font que l’homme est homme et qu’il fonctionne de cette manière là et pas autrement.
-psychologique, psychanalytique : activité artistique = sublimation, l’écriture est une psychothérapie. Idem pour théâtre et autres.

CREATION :
-un processus de travail, d’élaboration : passage du rien au départ, plan, manuscrits, brouillons,…-acte créateur : référence à l’acte spontanée (Dieu)
-résultat 

Rapport : Auteur – Œuvre

Problème : dans quelle mesure est-il possible de lier une réflexion sur un texte littéraire comme création ou résultat à une réflexion sur la création comme processus ?

I- Créateur ou démiurge ?

-Le créateur créé ex nihilo, à partir de rien alors que le démiurge créé à partir d’une matière informe àlaquelle il lui donne une certaine forme.
-La figure du créateur est sacralisée (omniscience, omnipotence) qu’on n’accorde pas vraiment au démiurge. ( L’écrivain est comme un Dieu tout puissant dans son œuvre
Flaubert : « l’écrivain dans son œuvre doit être comme un Dieu dans la nature, présent partout omniscient … » : on perçoit une force transcendante.
Cela véhicule le mythe que le créateur aune idée préalable de son œuvre, et la réalise.
Nabokov : tout écrivain doit soigneusement examiner les œuvres de ses rivaux et tout particulièrement les œuvres du Tout Puissant. L’écrivain se conçoit comme rival du Dieu.
-la figure du démiurge : pas lié à une maîtrise
( Platon, Timée (vers 27) : à partir de la contemplation des idées, le démiurge met en forme le monde et la matière qui n’enavait pas.
Qu’elle posture, quel mythe, est le plus proche des auteurs ? ( L’écrivain comme génie qui se sert d’éléments déjà présents et se lance dans un travail.

Dans les deux cas, il existe un modèle préexistant : idée préexistante de la forme de l’œuvre qu’il ne reste plus qu’à réaliser. Cette façon de concevoir est liée à la conception oratoire de l’agencement du discours de la doctrineclassique :
-inventio : trouver matière et idée
-dispositio : on met de l’ordre
-elocutio : on les met en mots
-
-
Boileau : « ce qui se conçoit bien n’énonce clairement »
Lamy : conçoit l’écriture comme une peinture du tableau forgé par et dans l’esprit

Il en faut pas concevoir la création littéraire comme réalisation écrite d’un modèle qu’on a en tête ou comme manifestationfascinante et incontrôlable du génie, mais comme une entrée en l’écriture, l’expérience de l’écriture.

Problèmes que pose le programme :
-Lafontaine :
Patrick Dandrey la fabrique des fables,
-Laf n’a pas toujours une idée claire avant de rédiger, et certaines fables l’expliquent clairement. Il emploie les termes de
-Projet : il ne sait pas exactement ce qu’il va faire de telle ou telle fable-sujet : état de réflexion plus aboutit sur la fable
-exécution : moment où on passe à la mise en mot de l’œuvre.
Le recueil de poésies chrétiennes et diverses : Lafontaine explique que la majeur partie des auteurs, les poètes, de suivre la démarche habituelle de composition du poème (chercher idée, organiser, mettre en mot) et pour ceux qui sont les plus fins, il existe la possibilité de selaisser guider par la langue : les rimes s’appellent les unes les autres, telles que le terme « tripotage ».
Problème de l’hétérométrie : était-elle planifiée au départ ou s’est-elle invitée au cours de l’exécution ? ex : Pour Racine, une tragédie est terminée quand on termine le canevas en prose, car l’écriture en vers est un exercice facile. Mais le problème est que l‘écriture en vers suppose...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Création littéraire
  • Création litteraire
  • Création littéraire.
  • Création littéraire
  • Dissertation sur la création littéraire
  • Travail psychanalytique et création littéraire
  • Exemple de Création Littéraire
  • La réécriture est une véritable « re-création » littéraire et artistique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !