La déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et la convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales de 1950

951 mots 4 pages
La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales de 1950
L’Organisation des Nations unies (ONU) est créée en 1945, dans un contexte marqué par les crimes de la Seconde Guerre mondiale et les violations des libertés fondamentales. La Charte des Nations unies fait d’ailleurs de très nombreuses références aux droits de l’homme. Les États signataires affirment, dans le préambule de la Charte, leur foi " dans les droits fondamentaux de l’homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l’égalité de droits des hommes et des femmes " et vouloir " préserver les nations futures du fléau de la guerre " . Plus loin, on peut lire que les peuples composant les Nations unies souhaitent "créer les conditions nécessaires au maintien de la justice (…) favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande ". L’article 1er de la Charte vise la coopération internationale " en résolvant les problèmes internationaux (…) en développant et en encourageant le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion ". L’article 55 de la Charte dispose que les Nations unies favorisent " le respect universel et effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion ". Mais, dans la mesure où la Charte vise, en tout premier lieu, à garantir la paix dans le monde, il a paru utile de rédiger, ultérieurement, un texte uniquement consacré aux droits fondamentaux, la Déclaration universelle des droits de l’homme.
La Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948
Un avant-projet de Déclaration fut rédigé par un grand juriste français, René Cassin, et le texte final fut adopté à Paris le 10 décembre 1948. L’ambition de cette Déclaration est grande. Dans son préambule, elle

en relation

  • Droits de l'homme tpg
    1064 mots | 5 pages
  • Dossier eej
    742 mots | 3 pages
  • droit de l'homme
    719 mots | 3 pages
  • La convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et les libertés fondamentales
    2311 mots | 10 pages
  • Droits de l'homme
    1637 mots | 7 pages
  • Démocratie et droit de l'homme
    2277 mots | 10 pages
  • La protection des droits fondamentaux ds l'ue.doc
    2000 mots | 8 pages
  • Cedh
    397 mots | 2 pages
  • Droit international européen français
    580 mots | 3 pages
  • La présomption d'innocence
    541 mots | 3 pages