La nature a t-elle des droits ?

Pages: 6 (1434 mots) Publié le: 22 août 2012
La nature a-t-elle des droits ?


Dans Le Nouvel Ordre Ecologique, le philosophe Luc Ferry soulevait le problème de savoir si « l’homme est le seul sujet de droit, ou au contraire ce qu’on nomme aujourd’hui la "biosphère" ou l’"écosphère", et qu’on nommait autrefois le cosmos. »
En somme, il est donc légitime de s’interroger, dans une certaine mesure, si l’on peut accorder des droits à lanature. Et si oui, lesquels et pourquoi.
Avant de débuter, entendons nous bien sur le sens du mot nature. La nature, c’est l’ensemble du réel, ôté de tout ce qui est artificiel. La nature est tout ce qui existe indépendamment de l’homme. Par ailleurs, la notion de droit impliquant de facto les notions de valeur et de respect de ces valeurs.
Dans un premier temps, nous verrons que la notion dedroit semble être exclusivement réservée aux hommes, puis à la réflexion nous nous demanderons si la nature n’est pas en mesure de disposer de droits. Il faudra alors montrer que bien que la nature n’ait pas de droits, l’homme a des devoirs envers l’environnement qui le porte car sa survie y est intimement liée.




La notion de droit est réservée aux hommes.

La première interrogation quime vient à l’esprit quand il s’agit de savoir si la nature a des droits est : « Qui peut avoir des droits et des obligations ? ». Une « personne », c'est-à-dire un sujet de droit. Une chose ne peut pas avoir de droits : elle ne pourrait tout simplement pas les exercer, c’est une évidence. A l’inverse, on peut avoir des droits sur une chose, comme le droit de propriété. La nature est une chose,elle ne peut pas avoir de droits.

La nature en elle-même n’est pas constituée que de « bonnes » choses. Le concept de droit implique la notion de réciprocité : il faut que les droits (et les devoirs) des deux parties soient équitables, soient égaux. Or comment pourrait-on accorder des droits à un virus, à une bactérie, à un cyclone ? La principale mission de l’homme lorsqu’il naît est desurvivre, pas de se saborder. On voit mal comment on pourrait privilégier l’existence d’un virus à celle d’un être humain. Il faudrait alors diviser la nature en deux : celle qui tue et celle qui ne tue pas. Mais cette division est contraire au principe même de droit, qui est l’égalité de tous. Si l’on veut accorder des droits à la nature, alors c’est pour toute la nature. La nature possèdeintrinsèquement un certain nombre de points négatifs, comme la violence et « la loi du plus fort » (la fameuse sélection naturelle de C. Darwin) qui sont contraires au droit.

Par ailleurs, la nature n’est pas libre, elle n’obéit pas à sa raison, à supposer qu’elle en ait une … Elle est sous l’influence de la nécessité, de cycles, des relations de cause à effet. Elle se permet déjà un certain nombre dechoses qui sont répréhensibles par le droit humain. Lui accorder des droits ne changerait rien aux typhons dévastateurs, aux tsunamis ravageurs, … Elle ne peut pas honorer son contrat de respect d’autrui, qui est à la base du droit. En somme la nature est dans son droit, mais ne doit pas avoir de droits.

La nature a des droits

Il existe une journée de la femme, une semaine contre le racisme, …et une journée de la Terre, le 22 avril, qui souligne les dangers qui menacent la biosphère. Dangers qui ne vont qu’en s’accentuant du fait des activités de l’homme. Une sensibilité écologique mondiale est née, dont les idéologues les plus radicaux préconisent l’attribution de droit à la nature, sur le modèle de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.Les mœurs sont enconstantes évolution. Ce mécanisme a permis de reconnaître des droits aux esclaves, aux femmes ... et bientôt le droit au mariage des couples homosexuels ou du droit de mourir dans la dignité. Après tout, l’homme n’est pas fondamentalement différent de ce qui constitue la nature – il en constitue même une partie infime –, par conséquent les droits qu’il possède devraient, dans un souci d’équité, être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La nature a-t-elle des droits ?
  • La nature a-t-elle des droits ?
  • La nature a t elle des droits
  • La nature a-t-elle des droits
  • Dissertation : la nature juridique du droit à l'image
  • De la nature du droit du preneur à bail : La nature juridique du droit du preneur à bail
  • La nature du droit
  • Nature et droit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !