La déportation et la résistance

1544 mots 7 pages
Introduction : df

Plan :
1 le fonctionnement des camps, guetthos, camps des femmes, conditions de vie presentation de l univers concentrationnaire ; difference entre deux camps
2 resistance dans les camps qu est ce que c est resister, les differentes formes solidarite petits actes sabotage, resistance intellectuelle dans les camps d extermination et les revoltes
4 sortie des camps, personne n y a cru il se sont tus mais maintenant temoignages

I L’univers concentrationnaire nazi

1 : Qu’est ce que la déportation ?
Définition :
La déportation : « bannissement ». Emprunté du latin deportatio, « charroi, transport », en latin classique, et « déportation, exil », en bas latin juridique. La déportation est le fait de déplacer des détenus (hommes, femmes et enfants) contre leur volonté dans des wagons à bestiaux. Ces détenus subissent la déportation et sont donc appelés déportés. Ils sont ensuite dirigés vers les camps de concentration ou d’extermination. Il existe deux grandes catégories de déportés : les déportés politiques et les déportés dits « raciaux ».
Les déportés politiques. Ce sont les résistant(e)s et autres opposants aux nazis et au régime de Vichy. Parce qu’ils sont contre ce régime, parce qu’ils se battent pour leur liberté, ces hommes et ces femmes (de toutes nationalités, âges ou professions) sont déportés. La déportation politique est donc une mesure de répression, de punition qui prend réellement de l’ampleur à partir de janvier 1943, et qui devient alors massive. Depuis la France, environ 86 000 personnes (dont 60% de survivants) ont été déportées par mesure de répression pendant la seconde guerre mondiale.
• La déportation raciale. Contrairement aux déportés politiques qui sont déportés pour ce qu’ils ont fait, les déportés raciaux sont déportés pour ce qu’ils sont. Les juifs et les Tziganes sont principalement victimes de cette déportation. Les nazis, mais aussi le gouvernement français du maréchal Pétain, les considèrent comme

en relation

  • Résistance et déportation !
    3638 mots | 15 pages
  • Résistance et déportation
    1351 mots | 6 pages
  • Resistance et deportation
    388 mots | 2 pages
  • Concours national de la résistance et de la déportation 2011
    550 mots | 3 pages
  • Base pour concours de la résistance et de la déportation
    418 mots | 2 pages
  • Concours national de la résistance et de la déportation 2012-2013
    4798 mots | 20 pages
  • Discours concours national de la résistance et de la déportation 2009
    1236 mots | 5 pages
  • Conférence sur la résistance à partir de documents conservés au département de la résistance et de la déportation.
    5796 mots | 24 pages
  • L'afganistan
    24104 mots | 97 pages
  • Nicole Gallet avecCorrection
    1023 mots | 5 pages