La dépression

Pages: 7 (1608 mots) Publié le: 20 février 2013
La dépression : une maladie biologique

* A) Modifications biologiques
La dépression : une maladie psychique ou génétique ?
En psychiatrie, on sépare les troubles de l'humeur en deux catégories distinctes : les psychoses maniaco-dépressive endogène [5]  (c'est-à-dire d'origine génétique) qui se caractérisent par la survenue d'états dépressifs et/ou maniaques cycliques et récurrents, et lesdépressions psychogène [6]  (c'est-à-dire d'origine principalement psychologique) qui sont réactionnelles à une situation de vie pathogène (deuils, faillite professionnelle etc…).
De nombreuses études ont permis d’établir l’existence d’une prédisposition héréditaire à la psychose-maniaco-dépressive. En effet, dans la population générale, le risque de morbidité varie de 0,6 à 1,6 % selon lesenquêtes. Dans une famille de maniaco-dépressifs, le risque de morbidité passe de 15 à 20 % pour les collatéraux et les parents du premier degré. La concordance chez les jumeaux est de l'ordre de 20% pour les paires hétérozygotes et de 60 à 70 % pour les paires homozygotes (chiffres extraits de l’«Abrégé de psychiatrie », Editions Masson).
Des chercheurs australiens ont étudié, sur une période de25 ans, les relations entre les évènements de la vie, les gènes et la dépression. Les résultats montrent qu’un certain pourcentage de la population générale possède des prédispositions génétiques à la dépression. Le modèle proposé actuellement croise les facteurs génétiques et psychologiques. Ainsi, la dépression est déclenchée par des événements majeurs de la vie, mais les formes du gène impliquédans le transport de la sérotonine, le gène 5-HTTLPR, modifieraient les chances de développer la maladie : il existe une forme longue et une forme courte du gène 5-HTTLPR.
Les personnes qui ont la forme courte du gène et qui subissent deux à trois événements graves ont 80% de chances de développer une dépression. Dans ces mêmes conditions, les personnes au gène long n'ont que 20% de chanced'avoir une dépression. En effet, une mutation par addition [7], par délétion [8] ou par substitution [9] est à l’origine d’un changement d’allèle d’un gène.

Si l’hypothèse selon laquelle le gène 5-HTTLPR court peut accentuer l'impact des événements stressants sur l’humeur reste controversée, il est en revanche reconnu que cette forme courte du gène provoque une activation plus intense del'amygdale, structure du cerveau impliquée dans les émotions et la reconnaissance des signaux de danger. Nous héritons de deux formes de ce gène par nos parents. Sur la population étudiée, 21% cumulaient deux gènes courts, 26% deux gènes longs et 53% une combinaison court/long. Les personnes présentant une forme courte de ce gène pourraient donc être plus exposées à la dépression. 

Lesneurotransmetteurs de la dépression
Depuis 1960, les chercheurs ont identifié des systèmes de neurones qui libèrent des neuromédiateurs [10] qui sont impliqués dans différentes fonctions : les systèmes monoaminergiques [11]. Il en existe de différentes sortes, définis par le neuromédiateur qu’ils synthétisent : ceux qui libèrent de la dopamine (système dopaminergique), de la noradrénaline (systèmenoradrénergique), de la sérotonine (système sérotoninergique), de l’acétylcholine (système cholinergique).
Ces différents systèmes de neurotransmetteurs ont des fonctions spécifiques :
* Le système dopaminergique agit dans la motricité (c’est le système touché lors de la maladie de Parkinson) et dans les processus de récompense (reward system) et donc de motivation. Le système de récompense se traduit parune stimulation du cortex par l’aire tegmento-ventrale (ATV) située au centre du cerveau. L’ATV sécrète de la dopamine qui sera reçue par le septum et le noyau acumens, ce qui procure une sensation de plaisir, et par l’hippocampe qui enregistrera le facteur procurant du plaisir afin de le réutiliser. Ainsi, durant la dépression, le dysfonctionnement possible du système dopaminergique peut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • la dépression
  • Dépression
  • depression
  • La dépression
  • La dépression
  • Depression
  • La dépression
  • Les dépressions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !