La dame à la licorne, vers 1500, temps renaissance, mais style gothique

Pages: 6 (1420 mots) Publié le: 16 mai 2010
Les six tapisseries de la Dame à la licorne constituent un ensemble dont nul n’a su vraiment percer le secret ; sont-elles un poème d’amour, une allégorie mystique, morale ou humaine, une œuvre alchimique, le résultat stéréotype d’une mode esthétique ou l’affirmation prétentieuse d’une ascension sociale ? S’agit-il de tout cela à la fois ?

Description :
Un même fil directeur conduit lespectateur d’une tenture à l’autre : sur un fond rouge parsemé de fleurs et d’animaux se détache une île ovale au bleu profond. Là, entourée de grands arbres, chênes, houx, pins ou orangers, une belle dame, cernée d’un lion et d’une licorne, attire tous les regards. Ici, elle présente à la licorne un miroir pour que celle-ci s’y mire ; là, elle la tient délicatement par la corne ; tantôt elle joued’un orgue ancien qu’actionne une suivante, tantôt elle pique des œillets sur une tresse ou se sert négligemment dans un drageoir. Dans la dernière tenture, appelée à mon seul désir d’après l’inscription qui couronne le pavillon, elle dépose son collier dans le coffret que lui présente la suivante.
Les dames des tentures sont souvent comprises comme des allégories des cinq sens : elles signifient lavue, le toucher, l’ouïe, l’odorat et le goût, représentations souvent traitées au Moyen Âge. La seule tapisserie dont le sens reste obscur est à mon seul désir. Certains proposent de traduire l’inscription par « selon ma seule volonté ». Ils y voient l’illustration du renoncement, inspiré des préceptes le vrai désir est celui qui libère des passions où entraînent les sens.
Pour d’autrescommentateurs, la Dame serait une allégorie de l’âme humaine aux différents stades de son évolution, de l’enfance (tapisserie dite « de l’Odorat ») à la maîtrise de soi. La Dame, qui sur l’une des tentures saisit avec fermeté la lance dans sa main et qui est environnée d’animaux sauvages enchaînés, signifieraient le pouvoir sur soi-même et sur les éléments. À mon seul désir, quant à elle, illustreraitl’âge où l’âme maîtrise ses passions.

Personnages :
La présence répétée de la licorne est intrigante. Cet animal au corps de cheval, aux sabots de chèvre et à la longue corne torsadée vient de la mythologie grecque. La poésie médiévale a imaginé qu’il ne se laissait capturer que par une vierge : la femme des tapisseries symboliserait-elle la Vierge et la licorne, le Christ ?
Mais cette Dame siséduisante, avec ses robes de velours opulent aux revers moirés, qui s’ouvrent sur de longs brocarts et se parent de perles ou de pierreries, cette gravure de mode avec ses lourds colliers, ses ceintures d’or, ses diadèmes, avec ses cheveux blonds qui s’échappent de voiles gracieux ou de riches turbans, cette femme parfaite au regard tendre, altier, indifférent ou triste, n’est-elle qu’allégorieabstraite ?
Beaucoup ont cherché à deviner dans ses traits la bien-aimée à qui les tentures auraient pu être destinées. La présence insistante d’armoiries, de gueules à la bande d’azur chargée de trois croissants d’argent montants, désigne une famille de bourgeois lyonnais, les Le Viste, dont on peut reconstituer l’histoire au tournant des années 1500. Parmi eux, deux personnages peuvent avoirporté les armes de la famille telles qu’elles sont représentées ici : Jean, président de la Cour des aides, et Antoine, son neveu, président au parlement de Paris. Les tapisseries constituent-elles alors un hommage rendu par ce dernier à sa première épouse Jacqueline Raguier ? Ou expriment-elles la fierté de Jean Le Viste au moment où il atteint le faîte de la gloire et se soucie de calmer saréussite dans une image idéale et héraldique ?

Une formidable réussite esthétique
Quant à savoir à qui les commanditaires confièrent cette mission, le mystère est encore plus opaque. On peut seulement discerner l’origine parisienne de sa culture artistique. Où fit-il envoyer ses cartons pour les donner à tisser ? À Bruxelles peut-être, dont on sait la très belle activité dans le domaine de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La dame a la licorne
  • Dame à la licorne
  • Analyse La Dame A La Licorne
  • La dame à la licorne.
  • Analyse d'une oeuvre humaniste la dame à la licorne
  • cours la dame la licorne
  • Les atikamekws vers 1500
  • Caractéristiques générales de la renaissance «renaissance» signifie littéralement «renaissance». elle se réfère notamment...

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !