La fable

Pages: 6 (1308 mots) Publié le: 28 avril 2012
Introduction :
Une fable est une petite histoire avec souvent des personnages allégoriques comme par exemple des animaux qui parlent ou des personnages qui représentent une idée. Derrière cette apparence enfantine, il y a souvent une morale implicite ou explicite. La fable a aussi un but argumentatif pas toujours bien perçu par le lecteur. Nous cherchons donc à savoir si la fable est unmoyen efficace d’argumenter ou non. Nous allons d’abord voir plusieurs qualités et défauts de l’argumentation de la fable avant de passer à la partie finale ou nous allons discuter de la dualité de la fable.
Partie 1 : En quoi la fable est-elle un moyen efficace d’argumenter ?
Tout d’abord la fable est écrite pour plaire au public, mais aussi pour l’instruire. Dans « La mort et le bûcheron »,La Fontaine cherche à instruire les hommes sur le fait que les hommes devraient ne pas vouloir mourir, parce que la mort est plus terrifiante que de passer sa vie à souffrir. D’où la morale de La Fontaine : «Plutôt souffrir que mourir, c’est la devise des hommes.» Le bûcheron trouve que sa vie est trop difficile et il décide qu’il préfère mourir que de souffrir, mais finalement il a peur de la mortet change d’avis. L’instruction du public repose ici sur le fait que la lâcheté est une attitude risible et ridicule et le plaisir repose dans le début pathétique de cette fable.
Deuxièmement, pour que les fables aient un aspect instructif et plaisant, elles sont généralement simples à comprendre. La fable est une petite histoire simple elle a, à de rares exceptions près, une apparenceenfantine, c’est souvent à cause des animaux qui parlent. Les fabulistes utilisent souvent des allégories pour exprimer des idées abstraites par des personnages concrets. Par exemple dans «La mort et le bûcheron» La Fontaine utilise un personnage concret pour représenter l’idée de la mort. Un autre aspect simpliste est qu’il n’y a souvent que deux personnages, les deux personnages dans la fable de LaFontaine citée un peu plus haut sont : la mort et le bûcheron comme le titre l’indique. Le fait qu’il n’y a que deux personnages rend la fable simple et facile à comprendre. 
Finalement, la simplicité allégorique permet aussi de critiquer indirectement la société du temps. Dans les fables du 17e siècle, les fabulistes utilisaient des animaux pour représenter les nobles de la cour. Surtoutpour indirectement les critiquer et éviter la censure. Le roi était par exemple souvent représenté par le lion comme dans «La cour du Lion» de La Fontaine. Il choisit le lion pour montrer l’autorité et la puissance. D’autres exemples classiques sont le singe pour représenter la flatterie, le renard pour représenter l’intelligence et la dissimulation ou encore l’ourse pour représenter la maladresse etla lourdeur. Les fabulistes nous communiquent leurs idées par le biais des animaux. Ils évitent la censure en utilisant l’argumentation indirecte. Ils font des critiques sociales. 
Partie 2 : En quoi la fable n’est-elle pas toujours un moyen efficace d’argumenter ?
En premier lieu, les fables ont peut-être une apparence enfantine, mais elles ne sont pas toujours simples à comprendre. Ladifficulté de compréhension est liée à la morale implicite et les expressions ironiques utilisées par l’auteur. Dans «Le Chêne et le Roseau» de La Fontaine, la morale est implicite. C'est-à-dire que la morale n’est pas dite mot pour mot dans le texte, il faut souvent un moment de réflexion avant de la trouver. L'auteur utilise une morale implicite pour faire réfléchir son lecteur, pour lui laisserune certaine liberté d’interprétation et pour contourner la censure. Les auteurs ont donc des bonnes raisons pour faire que leurs fables ne sont pas toujours faciles à comprendre.
Souvent, la morale est complètement oubliée parce que le public est trop diverti par l’histoire elle-même. La Fable nécessite que le récit enrobant la morale soit aussi plaisant que possible, car d’après La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fable
  • Fable
  • Une fable
  • Le Fable
  • Fable
  • la fable
  • fable
  • Fable

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !