La fable

1111 mots 5 pages
Prise de note La fable (La Fontaine).
I. Introduction: observons et définissons la fable.
Etymologie:
Fabula=propos, récit (Latin)
Définition:
La fable est un récit en vers ou en prose qui, à l’aide de personnage (souvent des animaux) vise à dégager une morale (une leçon).
La fable utilise l’allégorie animale (figure qui consiste à exprimer un thème, une idée, par une forme concrète, un personnage

II. La morale.
Document 2:
-Comme un récit narratif, la fable raconte aussi une histoire, qui a pour but de convaincre.
Document 3:
-La morale se trouve au début, elle se résume en 1 seul vers illustré par le récit: « La raison du plus fort est toujours la meilleure ». Elle se présente sous la forme d’un proverbe renforcée par « toujours », elle est donc explicite.
-« La raison du plus fort est toujours la meilleure » = meilleure raison = argument, justification. Mais qu’est-ce qu’une bonne raison ?
Une bonne raison est une raison sans rejet, parce qu’elle est vari et juste. Ici dans la fable, le loup se donne l’avantage moral sur son adversaire, l’agneau.
-La morale est que la parole du plus faible ne sert à rien, le plus fort a toujours raison (Pour La Fontaine la raison, le droit, la justice, la parole, ne faisaient pas le poids face à la force).
Document 4:
-La morale de cette fable est « la jeunesse se flatte et croit tout obtenir mais la vieillesse est impitoyable ». Cette morale est explicite et est en fin de fable.
-La souris: je ne mange pas bcp, je suis toute petite, je ne dérange pas.
-Le chat: je suis vieux, je ne compte pas changer mes habitudes, mes enfants trouveront sans problèmes à manger.
Document 5:
-Cette fable va plus loin dans la réflexion. Pour résoudre la contradiction entre le droit et la force, les êtres humains utilisent la mauvaise foi. Le loup n’a tort que quand il n’est pas le plus fort. La bête cruelle devient alors victime des hommes et de leur mauvaise foi.
-Le loup réfléchit à propos de sa cruauté et il

en relation

  • Le Fable
    7674 mots | 31 pages
  • Fable
    1404 mots | 6 pages
  • la fable
    853 mots | 4 pages
  • Fable
    3525 mots | 15 pages
  • Fable
    486 mots | 2 pages
  • La fable
    1557 mots | 7 pages
  • La fable
    345 mots | 2 pages
  • La fable
    330 mots | 2 pages
  • Fable
    435 mots | 2 pages
  • fable
    313 mots | 2 pages