La fessée

Pages: 6 (1364 mots) Publié le: 6 juin 2012
Être parent n’est pas toujours facile et la plupart d’entre eux ont eu recours un jour ou l’autre à la fessée. Beaucoup de personnes dans la société prônent la fessée et d’autres sont contre. On pourrait se demander si la fessée donnée à un enfant est parfois acceptable. Je dirais que je suis en accord avec cela. Pour y parvenir, je vais montrer que la fessée est une forme d’enseignement auxenfants. Je réfuterai l’objection que c’est un acte de violence et un excédent de colère. Finalement, je démontrerai que la fessée est parfois acceptable dans une certaine mesure.
Selon moi, la fessée fait partie de l’éducation d’un enfant. Elle est importante si l'on veut qu’il s’épanouisse dans la vie, car l’épanouissement est une manière d’atteindre son bonheur. En effet, « une “bonne” tape peutêtre utile, et même nécessaire, du moment qu'elle est donnée dans un but éducatif. » Selon le sophiste, l’éducation est la façon de corriger de l’ignorance. En plus de faire partie de l’éducation, ça permet aux parents de faire connaître leurs limites. La limite est atteinte, quand toutes les techniques proposées par les spécialistes à l’enfance sont appliquées. Que l’enfant continu dans soncomportement fautif. Un comportement devient fautif lorsqu’il va à l’encontre des valeurs morales, comportementales ou sociales. La fessée est acceptable dans le but de démontrer que l’enfant à conscience des actes commis sont interdits. Elle doit rester dans la bonne mesure, sans trop de force, juste assez pour saisir l’enfant. Il doit comprendre que certaines directives doivent être suivies malgré lefait qu’ils soient en désaccord. Les règles de société sont ce qui permet aux enfants de suivre inconsciemment les lois de la société. Les directives sont une forme d’apprentissage des règles non écrites de la société actuelle.
La fessée est considérée comme un acte de violence. La violence occasionne des traumatismes aux enfants plus tard dans leur vie d’adulte. Les parents démontrent de laviolence envers leurs enfants. Elle devient un cercle vicieux qui se répète de génération en génération.
Le fait que les parents donnent la fessée n’est pas une façon de démontrer qu’ils font toujours de l’excès de violence. La plupart des parents sont conscients de la force qu’il utilise lors de la fessée. Elle se résume, en général, à une tape sur les fesses pour saisir l’enfant et non pour lebattre avec trop de coups pour rien. Le fait qu’ils soient saisis fait en sorte qu’ils sortent de son état d’esprit qu’ils ont acquis avec les expériences. L’enfant est capable de savoir la gravité de ses gestes. On lui explique après avoir donné la tape. La violence est un acte criminel qui est une forme de cruauté. Les parents éduquent leurs enfants avec beaucoup d’amour et par ce fait, ne lesviolentent pas. L’éducation est propre ce qui aboutit en général au même résultat.
La fessée est donc parfois acceptable. Lorsqu’elle est donnée, l’enfant reçoit les justifications appropriées qui le sortent de son ignorance. Cette ignorance est dissoute par l’enseignement qu’il s’évertue à leur démontrer. Le fait qu’elle soit mal perçue dans la société aboutit à la peur des parents à éduquer leursenfants. Cette peur se reflète dans la qualité d’amour que les parents offrent aux enfants et elle est développée par le jugement que les autres personnes ont envers leur égard. Les parents achètent des jouets, des trucs ou même des jeux vidéo, car ils achètent en quelque sorte l’affection de leurs enfants. Ce qui crée l’aspect « enfant-roi » de notre société.
En résumé, la fessée estacceptable tant et aussi longtemps qu’il n’y a pas d’excès de violence, qu’elle est seulement dans le but d’éduquer les enfants et qu’elle est utilisée en dernier recours. Elle sert à sortir les enfants de leur ignorance lorsqu’ils sont enclins à dépasser les limites morales ou comportementales établies par les parents. Ce qui nous permet de penser que les techniques enseignées pourraient peut être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • fesse
  • La fessée
  • Fessées
  • T fesse
  • Les confessions-la fessée
  • Ses : interdiction de la fessée
  • Confessions de rousseau, la fessée
  • La fessée, est ce une bonne chose ou pas?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !