La flexibilité est-elle une solution au chômage ?

Pages: 5 (1084 mots) Publié le: 2 janvier 2012
Devoir tutoré 1 économie :

La flexibilité est-elle une solution au chômage ?

Au début du XXème siècle, l’organisation du travail a subi des transformations radicales grâce aux techniques du Taylorofordisme qui permit grâce à une double division du travail de répondre à une demande toujours croissante. Cependant, a partir des années 70, la croissance a ralentie entraînant ainsi une fortemontée du chômage, et le système tayloro-fordien s’est heurté à des limites d’ordres économiques, sociales et techniques. Ainsi, on cherche à réformer le modèle social, notamment en France, et une plus grande flexibilité du marché du travail peu paraître alors comme une solution au problème du chômage toujours croissant. L’exemple du Danemark qui a adopté la « flexicurité » semble en effet unevoie idéale.
Dans un premier temps nous étudierons donc la mise en évidence grâce à des études contemporaines du chômage, d’une dimension structurelle du chômage, puis dans un second temps, en quoi la mise en place d’une flexibilité de l’emploi pourrait être bénéfique et enfin, en une troisième partie, les limites auxquelles cette voie se confronterait.

I-

On remarque que le chômage touchede manière tout à fait inégale différents pays développés comme la France, le Danemark et les Etats-Unis. En effet, alors que le taux de chômage danois reste relativement faible depuis l’année 1998 (seulement 3,3% de la population active en 2008), celui de la France semble irrémédiablement élevé et est plus de deux fois supérieure à celui du Danemark. Quant aux Etats-Unis, le taux de chômage estde pratiquement moitié moins élevé que celui de la France mais a subi une très forte augmentation avec la venue de la crise en 2008. Cependant, on remarque de manière générale que certaines parts de la population restent plus touchées que d’autres comme les Femmes et les jeunes peu diplômés. Mais malgré tout, pour eux aussi la situation reste favorable au Danemark dont le taux de chômage de cettetranche de la population reste largement inférieur que celui de la France (près de 4 fois plus petit qu’en France !).
De plus, on s’aperçoit qu’au Danemark et aux Etats-Unis, le taux de chômage reste relativement faible mais que les fluctuations du chômage conjoncturel restent très fortes contrairement à la France où ces fluctuations sont faibles mais où le taux de chômage est très élevé. Cephénomène peut-être expliqué en partie par une très forte protection de l’emploi en France qui, sur une échelle de 0 à 6, se positionne à 3, alors que le Danemark apparaît comme très faiblement protecteur et se place à 1,5, mais les Etats-Unis restent loin derrière et se présente comme le pays le moins protecteur avec un indice de 0,21. Au Danemark ou au Etats-Unis, l’emploi est plus facilementadaptable aux fluctuations de la croissance économique qu’en France ou un licenciement coûte cher. Ainsi le Chômage reste très conjoncturel dans les pays moins protecteurs alors qu’en France on voit s’installer un chômage plus structurel avec un taux de chômeurs de longue durée très élevé (sur 100 chômeurs en France, près de 38 sont au chômage depuis plus d’un an contre 11 aux USA), et une résistancedu chômage à la croissance.

II-

Le Danemark a vu récemment se mettre en place des réformes du marché du travail basées sur « la fléxicurité », qui consiste en une grande flexibilité des règles d’embauche et de licenciements permise par une grande générosité des indemnités de chômage mais contrôlée par une politique active d’emploi qui visent a favoriser l’accès du chômeur à l’emploi parsdes mesures d’accompagnement et d’aide à la recherche, et des mesures d’aide à la création d’emplois. Ce pays, de plus, fait des efforts quant à l’éducation de sa population attribuant ainsi près de son PIB aux dépenses publiques destinées a l’éducation. Ainsi, on peu dire que l’analyse du chômage au Danemark reste conjoncturelle et s’appuie uniquement sur des déterminants qui influent sur le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La flexibilité est-elle une solution pour réduire le chômage?
  • Chomage et flexibilité
  • flexibilité et chomage
  • Flexibilité et chomage
  • Flexibilité et chomage
  • Solutions chomage
  • FLEXIBILITÉ DU TRAVAIL ET CHÔMAGE
  • Flexibilité du marché du travail et chomage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !