La france à la belle epoque

1935 mots 8 pages
La France à la “Belle Époque” 1900/1914

L'expression de « Belle Epoque » apparaît dès la fin du premier conflit mondial quand des français traumatisés par la « Grande Guerre » se remémorent avec nostalgie ce qu’ils ont vécu ou « cru » avoir vécu avant 1914.
Quelle est alors la part du mythe et celle de la réalité dans cette vision de la France du début du XXème siècle ?

I. La France, entre dynamisme et stagnation
II. La France républicaine
III. Le Rayonnement de la France et de sa capitale.

I. La France, entre le dynamisme et la stagnation

1. L’inquiétude démographique

La population a longtemps constitué un élément de la puissance française. Or, sous la 3ème République s’amorce un déclin démographique qui contraste avec le dynamisme de nos voisins.
1872 : 36 M – 1911 : 39 M. d’habitants.
Le taux de mortalité baisse (17.7% en 1913) (meilleure hygiène avec la propagande à l’école, la diffusion des méthodes pastoriennes d’asepsie et de vaccination…) mais la mortalité infantile reste élevée dans les couches populaires. Et la tuberculose, l’alcool font encore des ravages (bcg en 1913).
La natalité décroît régulièrement : à peine 20% en 1913. On parle de comportement malthusien des familles françaises : seule une famille restreinte permettrait d’assurer l’ascension sociale et l’avenir des enfants ?
Conséquences : la France est le seul pays d’immigration en Europe (1.2 M d’étrangers en 1913)

2. La modernisation inachevée de l'économie française

Une agriculture qui ne se modernise que lentement : 40% des actifs
Certes, les techniques progressent : mécanisation des exploitations, utilisation des progrès chimiques – certaines régions se spécialisent grâce à l’essor des chemins de fer (ex : la vallée du Rhône – on trouve de grandes exploitations modernes dans le bassin parisien et dans le Nord (blé, betterave).
Cependant l’agriculture française demeure trop souvent traditionnelle avec la domination de petites exploitations majoritairement

en relation

  • La france à la « belle époque »
    1999 mots | 8 pages
  • La france a la belle epoque
    1115 mots | 5 pages
  • La france a la belle époque
    1328 mots | 6 pages
  • La france à la "belle epoque"
    1097 mots | 5 pages
  • La france à la belle époque
    321 mots | 2 pages
  • La france à la "belle époque"
    2291 mots | 10 pages
  • La france a la belle epoque
    315 mots | 2 pages
  • La france à la belle époque
    1524 mots | 7 pages
  • La france à la belle époque
    2281 mots | 10 pages
  • La france à la belle époque
    4709 mots | 19 pages