La france post révolutionnaire : le régime du directoire

724 mots 3 pages
Dissertation : La France Post révolutionnaire : Le régime du directoire.

Le 10 Juillet 1794, à la Convention nationale Robespierre prononça ces mots : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et indispensable des devoirs. La France post révolutionnaire, le régime du directoire. La France post révolutionnaire : période qui s’étend à partir de 1799. Révolutionnaire = après la révolution : changement complet de l’ordre constitutionnel, opéré en générale de façon brusque et violente, mais toujours par rupture avec l’ordonnancement juridique antérieur. Le régime, forme du gouvernement d’un Etat. Mise en œuvre, dans un Etat déterminé, d’une certaine conception concernant la souveraineté et les principes dont doit s’inspirer le gouvernement, ou les distinctions et relations entre gouvernants et gouvernés et entre les divers pouvoirs publics. Le directoire, régime institué par la Constitution de l'an III qui a géré la France du 26 octobre 1795 (4 brumaire an IV) au 10 novembre 1799 (19 brumaire an VIII). Le Directoire désigne également l'organe du pouvoir exécutif durant cette période.
Dernière phase de la Révolution française, le Directoire correspond à ce que l’on peut appeler la République bourgeoise. Tiraillé entre un peuple affamé, muselé et une réaction recrudescente, le régime a dû chercher appui auprès d’une troisième force, celle de l’armée — qui a finalement provoqué sa chute.
Il convient pour traité de ce sujet de ne se référer qu’à la période qu’a constitué le directoire, c'est-à-dire de 1795 à 1799. Nous nous intéresseront donc au cas de la France.
Ce sujet nous permet de savoir qu’elle était le régime de la France à cette période, si ce régime à été un succès (puisque tentative), ce qui à conduit à l’adopté, éclair sur la manière dont les institutions française ont évoluées.
Le directoire continue la période que nous avons l’habitude d’appeler « thermidorienne » ; ce sont les même hommes,

en relation

  • Napoléon
    2185 mots | 9 pages
  • Texte de Madame de Staël : Des circonstances actuelles qui peuvent terminer la Révolution et les principes qui doivent fonder la République en France, 1798.
    1730 mots | 7 pages
  • Napoléon bonaparte un héritage de la révoultion
    1050 mots | 5 pages
  • Cours d'histoire du droit et des institutions
    17090 mots | 69 pages
  • L'héritage napoléonien
    1455 mots | 6 pages
  • La révolution française.
    1298 mots | 6 pages
  • Napoléon
    1655 mots | 7 pages
  • Grandes traditions constitutionnel en France
    3131 mots | 13 pages
  • Les institutions politiques du consulat et de l’empire
    3847 mots | 16 pages
  • l'évolution des conceptions des droits et libertés à travers les constitutions post-révolutionnaires
    2198 mots | 9 pages