la guerre de l'information

Pages: 20 (4795 mots) Publié le: 11 juin 2014


Partie 1




I. Généralités
1. L’Information
Il existe une première théorie de l'information, due à Claude Shannon et Warren Weaver dès 1949, C'est une théorie mathématique qui formalise l'information et sa transmission de manière probabiliste. Cependant, lorsqu'on a voulu parler précisément de l'information génétique, dans les années 1970, on a essayé d'établir des liens avec cettethéorie mathématique ; les résultats n'ont pas été à la mesure des espoirs et des ambitions annoncées. De même, alors qu'à un moment on a pu penser que la théorie de l'information de Shannon allait être « la théorie de l'informatique », on a vite découvert qu'il n'en était rien. En effet, la théorie de Shannon est une théorie du contenu en information relativement à des objectifs comme celui decompresser ou transmettre une information à travers un canal. Elle est relative à des distributions de probabilité ; elle est finalement indépendante des données elles-mêmes. Elle ne dit rien sur une donnée particulière, mais sur la moyenne d'un ensemble de données, comme nous le préciserons plus loin.
Selon Luciano Floridi, quatre sortes de phénomènes compatibles entre eux sont couramment appelés"information" :
l'information sur quelque chose (des horaires de train) ;
l'information en tant que telle (l'ADN, les empreintes digitales) ;
l'information pour quelque chose (des instructions, un algorithme) ;
l'information contenue dans quelque chose (une contrainte, un modèle).

2. La géopolitique
Toute géopolitique est une réflexion sur la puissance ». La puissance est le produit de laforce des acteurs et de leurs situations géographiques. En d’autres termes, « la puissance d’un Etat ne tient pas seulement à la solidité de son potentiel militaire, humain, économique etc. mais aussi à sa situation géographique ».
L’objectif de toute analyse géopolitique est de comprendre le comportement d’un Etat (ou de tout autre acteur de la scène internationale) en cherchant le pourquoi et lecomment de son action, c’est-à-dire principalement de sa politique étrangère. En définitive, il s’agit de s’interroger sur l’ensemble des motivations qui expliquent le comportement d’un Etat, en refusant de tomber dans des explications simplistes.
La géopolitique est une manière d’apprendre à déchiffrer l’actualité autrement. Elle a pour finalité de révéler les tensions internes et les multipleszones de fractures qui cristallisent les rapports de forces entre nations. En géopolitique, il s’agit de cartographier les rivalités et les liens s’établissant entre les différents acteurs impliqués dans un « conflit de puissance » : « une rivalité correctement cartographiée permet d’évaluer le rapport de force existant sur le terrain ».
3. L’Info-guerre :
Le concept de guerre de l’informationenglobe indistinctement toutes les actions humaines, techniques, technologiques (opérations d’information) permettant de détruire, de modifier, de corrompre, de dénaturer ou de pirater (la liste n’est pas exhaustive) l’information, les flux d’information ou les données d’un tiers (pays, Etat, entité administrative, économique ou militaire).
L’objectif est de brouiller, d’altérer chez l’adversairesa capacité de perception, de réception, de traitement, d’analyse et de stockage de la connaissance. Dans cette perspective, ces opérations ciblent aussi bien les moyens technologiques de commandement et de communication que les individus, avec la propagande, la manipulation et la désinformation.
La guerre de l’information a un corollaire, la guerre psychologique. Cette dernière est mêmeconsidérée comme l’une des formes les plus anciennes et les plus sophistiquées de la guerre de l’information.
L’impact des mass-médias, en tant que réseaux mondialisés, sur l’opinion publique ainsi que le développement rapide de technologies de communication à même de produire et de transmettre quasi instantanément une quantité d’information sans cesse croissante – avec pour corollaire une certaine...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le commissariat général à l'information et la drôle de guerre
  • Guerre de l’information et intérêts de puissance au zaïre (96/97)
  • L'information
  • l'information
  • l'information
  • L’information
  • L'information
  • L'information

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !