La langue française

13757 mots 56 pages
Introduction
Les combats visant à protéger la langue française ont, en quelque sorte, une nature symbolique. Si la conquête des Anglais sur la colonie française qu’était autrefois le Canada a créé un pays majoritairement anglophone, le Québec, lui, a su résister dignement à l’assimilation. Afin de préserver l’authenticité de la nation, une loi fut décrétée par le ministre d’État au développement culturel, Camille Laurin et adoptée par la suite par René Lévesque en 1977, en vue de défendre la langue française au travers les aspects de la société. Cette loi nommée Loi 101 intervient depuis lors dans les domaines de l’éducation, de l’administration, de l’espace public ainsi que dans le milieu du travail. Toutefois, malgré les considérables efforts des générations antérieures pour ancrer le français dans la communauté québécoise, les dernières années témoignent d’un relâchement linguistique inquiétant. En milieu de travail, par exemple, l’usage du français a connu une baisse de six pourcents entre 1989 et 2010.1 De plus, parmi ceux déclarant ne pas maîtriser le français, environ 30 000 sont arrivés récemment, soit depuis 2006.2 Ces facteurs appuient le fait que le recul linguistique que subit le Québec ne tend qu’à s’accroître au fil du temps.
Face à cette problématique menaçant l’identité des Québécois, l’État a pour mandat de réagir en adoptant des mesures de redressement s’il ne veut pas assister à la perdition de ce qui le distingue des anglophones, soit le français.
«La langue est le fondement même d'un peuple, ce par quoi il se reconnaît et il est reconnu, qui s'enracine dans son être et lui permet d'exprimer son identité.»3
C’est en se basant sur ce principe que le gouvernement de Pauline Marois propose son projet de loi 14. Cependant, malgré l’honorabilité de ses intentions, les mesures qu’adopte son gouvernement en vue de préserver la langue française sont-elles adéquates ? Opposant différentes parties de la population et suscitant moult débats

en relation

  • La langue francaise
    2131 mots | 9 pages
  • La langue française
    2491 mots | 10 pages
  • Langue française
    772 mots | 4 pages
  • La langue francaise
    1194 mots | 5 pages
  • La langue francaise
    424 mots | 2 pages
  • Langue française
    40557 mots | 163 pages
  • La langue Française
    6301 mots | 26 pages
  • Langue française
    595 mots | 3 pages
  • La langue française
    382 mots | 2 pages
  • La langue francaise
    286 mots | 2 pages