La liberté est-elle un fardeau?

Pages: 11 (2750 mots) Publié le: 1 mai 2012
La liberté est un fardeau
On pourrait croire au non-sens, alors COMMENT ?
La définition du fardeau 
* Emprunté à l’arabe depuis le 13ème siècle, fardeau vient de farda : une demi-charge de chameau.
* Le fardeau est imposé à l’animal comme charge extérieur par l’homme, qu’il lui coûte de porter mais qu’ils se doivent de porter car c’est ce à quoi les hommes les destinent.
*Donc dire que la liberté est un fardeau pour l’homme, c’est dire que la liberté est imposée à l’homme par une puissance extérieure et qu’il la porte malgré lui, car elle lui est inhérente.
* La liberté est donc contraignante et inhérente à l’homme.
La liberté est nécessaire
* Il semblerait que le déterminisme, voulant que les causes et les effets s’enchaînent dans le cosmos car cela estnécessaire, s’oppose à la liberté, par essence. En effet, le libre-arbitre demeurerait impossible dans un monde où tout est déjà déterminé.
* Cependant, pour Spinoza, la liberté ne s’oppose pas à la nécessité, elle est au contraire, nécessaire à l’homme en tant que sujet puisqu’elle le sort du statut d’objet. La liberté permet à l’homme de s’émanciper de sa nature et d’acquérir l’autonomie : elleest nécessaire voire indispensable.
* Si l’on associe la liberté à la nécessité qui ne peut pas ne pas être, on peut donc l’opposer à la contrainte qui peut être ou ne pas être. En cette mesure, comment qualifier la liberté de fardeau qui représente contrainte puisqu’imposée par un élément extérieur.
Dans ce cas, comment parler de fardeau ?
* Platon parle dans Le Gorgias, de Calliclèspour qui la liberté est l’accomplissement de tous les désirs grâce au libre-arbitre, c'est-à-dire que dès lors que l’homme assouvit ses passions, il est libre. Mais Socrate intervient, qualifiant l’homme défini comme tempérant, et rectifiant Calliclès : l’homme est libre une fois libéré de ses passions.
* Donc la liberté, que l’on se doit d’atteindre, ne peut être qu’une fois que l’homme s’estlibéré de ses passions. Elle impose donc une contrainte « intérieure ».
* On verra, de la même façon que la Liberté collective dépend des libertés individuelles les unes s’appuyant sur les autres. La liberté implique donc une contrainte « extérieure » s’exprimant sous forme de responsabilité face à l’Homme.
On peut donc, dans plusieurs mesures assimiler la liberté à un fardeau.
La libertéimplique une contrainte intérieure
Qu’est-ce que la liberté ?
* La liberté est souvent considérée comme l’association de trois éléments :
* le libre-arbitre : une liberté de choix aussi étendue que les désirs tant qu’elle ne rencontre pas d’autre obstacle – soit une autre liberté
* la spontanéité : c'est-à-dire l’extériorisation basée sur la volonté (et non les désirs) de celui quis’exprime, cette volonté ne devant être altérée par aucune pression extérieure, comme on l’évoquait.
* La liberté du sage qui découle de la spontanéité car le sage est libéré de ses passions qu’il a redirigé (vision platonicienne dans ce sen opposée à Spinoza). Les pressions influent sur le libre arbitre qui est, lui, motivé par la liberté.
L’illusion de la liberté
* Si l’on oppose l’esclaveà l’homme, il faut parler de conscience de la liberté ou de la servitude. Sans cette conscience, l’homme n’est d’ores et déjà pas libre puisqu’inconscient de son état Malraux le résumera : « nul n’est plus esclave que celui qui se croit libre sans l’être ».
* En prenant l’exemple d’une pierre (il renouvelle là un exemple de St Thomas d’Aquin) qui chute et qui prend conscience de son mouvement,s’en croyant moteur, Spinoza illustre la liberté de l’homme. La pierre croit désirer son mouvement et persévère par choix, se croyant libre mais ignore qu’elle n’est pas le moteur de cette force, ainsi pour Spinoza, les hommes se croient libres car ils ignorent les causes qui les déterminent. Il n’y a donc pas de liberté sans conscience, « la liberté est une forme de conscience » (JF....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La liberté est-elle un fardeau
  • La liberté est-elle un fardeau ?
  • La liberté est un fardeau
  • La liberté est-elle un fardeau ?
  • La liberté est-elle un fardeau?
  • La liberté est-elle un fardeau ?
  • La liberté est-elle un fardeau?
  • La liberté est-elle un fardeau?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !