La ligne générale

1968 mots 8 pages
LA LIGNE GENERALE

En 1929, Staline dirigeant du parti bolchevik, impose la collectivisation des terres qui consiste à faire entrer les paysans dans des kolkhozes ou des sovkhozes.Un kolkhoze est une coopérative agricole en union soviétique où les terres, les outils, le bétail étaient mis en commun.Un sovkhoze est une ferme appartenant à l’État de l' URSS.Les koulaks sont vus comme des capitalistes par l’État et donc des opposants ayant bien profité de la NEP. Ils sont alors envoyés dans les goulags forcés au travail.Staline met à son services ne nombreux artistes dont Eisenstein, afin de faire passer ses idées communistes. Pour Staline « l'importance du cinéma soviétique est très grande – et pas seulement chez nous. A l'étranger, il n'existe que peu de livres avec un contenu communiste. Et nos livres sont rarement connus car peu de gens lisent le russe. Mais on y regarde nos films avec attention et chacun peut les comprendre. Vous autres cinéastes n'avez aucune idée de la responsabilité qui repose entre vos mains. Considérez avec la plus grande attention chaque action, chaque parole de vos héros. Pour bien comprendre cela, il est nécessaire de connaître le marxisme ».
« Il faut vous rappelez que de tous les arts, l'art cinématographique est pour nous le plus important » avait déclaré Lénine qui considérait les films comme un instrument de propagande irremplaçable.
Eisenstein est loyal envers les idéaux du communisme prônés par Joseph Staline. Il entame dès 1926 les préparatifs d’un film sur l’agriculture qu’il doit bientôt interrompre pour tourner Octobre, qui commémore les dix ans de la révolution. Eisenstein et Alexandrov reprennent La ligne générale en 1928 et le film sort en 1929 sous le titre L’Ancien et le Nouveau. Ce film de propagande soviétique muet et en noir et blanc, raconte le combat d'une pauvre paysanne, Marfa Lapkina dans son village enfoui dans la pleine russe. Les paysans ne disposent que d’outils dérisoires et peu élaborés. Un kolkhoze va

en relation

  • la ligne général
    693 mots | 3 pages
  • Fiche hda la ligne générale
    571 mots | 3 pages
  • histoire des arts la ligne générale
    1871 mots | 8 pages
  • Boitier prodef
    12642 mots | 51 pages
  • Syntaxe c#
    1566 mots | 7 pages
  • commentaire du politique de platon
    1405 mots | 6 pages
  • Honoré de balzac commentaire
    3263 mots | 14 pages
  • mai 68
    5358 mots | 22 pages
  • guerre mondiale
    804 mots | 4 pages
  • Service vente en ligne
    2673 mots | 11 pages