La mer d'aral

Pages: 14 (3384 mots) Publié le: 20 janvier 2013
L’enjeu majeur n’est plus de sauver la mer, qui a déjà disparu à plusieurs reprises selon les experts, mais bien de rattraper les erreurs du passé en consacrant des moyens à une gestion rationnelle de l’eau dans tout le bassin de la mer d’Aral, qui fait vivre 50 millions de personnes.

Texte et photos : Gérard Diez, Ouzbékistan

La disparition de la mer d’Aral, combinée au réchauffementglobal de la planète, ont sans nul doute contribué à un changement drastique du climat régional. Trois années de sécheresse successives et les incessantes tempêtes de sable ont réduit l’agriculture à néant et la pêche a quasiment disparu de la région. 80% de la population active est au chômage. 100000 personnes sont atteintes de la tuberculose, selon Médecins Sans Frontières. Les conditions sanitairessont alarmantes et l’incurie du système soviétique a provoqué une pollution des eaux souterraines et de surface par les pesticides et les engrais.

”Le but est non plus de sauver la mer mais des vies humaines”, confie Rim Giniyatullin, qui dirige le projet ouzbek d’aménagement de l’eau et du territoire autour de la mer d’Aral. La priorité est d’approvisionner la population en eau propre etpotable. Depuis quelques années, les cinq républiques d’Asie Centrale se concertent. Les négociations multilatérales ont pour but de gérer le problème de l’eau dans tout le bassin des deux fleuves Amou Daria et Syr Daria qui alimentent la mer d’Aral. Ils arrosent les cinq républiques ex-soviétiques et l’Amou Daria longe la frontière afghane.


Hameau de Biltau. Le bois de la charpente s’effrite etle toit menace de s’écrouler.

Le débit cumulé à l’embouchure des différents deltas était de 41 kilomètres cubes par an des années 1932 à 1960. Il est passé à 30 km3 entre 1961 et 1965. Le lit de la mer d’Aral occupe une superficie d’environ 65000 km2, dont plus de la moitié s’est transformée en désert. Les dernières données tendent à prouver que la formation d’un vaste désert salin sur le lit demer asséché recouvre 3,8 millions d’hectares situés à la jonction de trois déserts de sable. ”Les cinq pays doivent réfléchir aux activités 2005-2010 en établissant une commission de développement du projet du bassin de la mer d’Aral. Il faut être capable d’assister les populations directement affectées par le drame de la mer d’Aral, contenir l’assèchement de la mer, mais aussi penser l’eau dansles 25 ou 30 ans à venir ”, explique Rim Giniyatullin.

Stratégie commune

”Le sauvetage de la mer d’Aral connaît un grand impact médiatique à l’Ouest. Sur place, le raisonnement est différent et à mon sens tout à fait légitime. Soit gaspiller des milliards pour essayer de sauver une mer qui n’en est plus une (et qui est condamnée à disparaître) pour être en harmonie avec la pensée unique etuniverselle, soit consacrer des moyens à une utilisation rationnelle de l’eau, une irrigation contrôlée et à une mécanisation moderne de l’agriculture dans tout le bassin de la mer d’Aral, qui fait vivre 50 millions de personnes”, argumente Benoit Rauzy, secrétaire général du ”Club de l’Eau” qui regroupe les entreprises françaises impliquées dans la purification et l’assainissement de l’eau en AsieCentrale. Des travaux ont montré qu’au cours de ces 40 dernières années, la désertification a touché de 2 à 3 millions d’hectares autour de la mer. Les impacts les plus forts de cette désertification ont été notés près des rivières Amou Darya et Syr Darya, recouvrant des territoires situés de 15 à 250 km au sud et au nord-est de la mer. Les vents constants provenant des rives, des sols sableux etune pauvre couverture végétale provoquent un développement de l’érosion par le vent. Des petites dunes de sable apparaissent en un temps record.

Hôpital de Mouniak, port de la mer d’Aral. Les malades sont atteints de tuberculose.

La modernisation et l’industrialisation future de l’Afghanistan va accroître la demande en eau. Le nord du pays aura recours à l’Amou Daria. Les présidents du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mer d'aral
  • La mer d'aral
  • La mer d'aral
  • Mer d'aral
  • Mer d'aral
  • La mer d'aral
  • Mer d'aral
  • la mer d'aral

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !