La mise en place des institutions de la iiie république

Pages: 19 (4611 mots) Publié le: 11 mars 2011
Histoire
La mise en place des institutions de la IIIe République

Le 04 septembre 1870, face au petit peuple réuni devant le Palais Bourbon, Léon Gambetta déclare la patrie en danger et le régime impérial déchu. Puis, emmenant la foule devant l’Hôtel de Ville, c’est accompagné de Jules Favre qu’il proclame officiellement l’avènement de la IIIe République. C’est dans ce climatd’agitation, au lendemain de la défaite de Sedan, et après l’annonce de la capitulation de Napoléon III, que le peuple français se résout à clore le douloureux épisode du Second Empire. Très rapidement, un gouvernement provisoire, baptisé « Gouvernement de la Défense nationale », est formé, dans le but d’assurer le retour à la paix.
Pourtant, s’il s’agit du premier régime français às’imposer dans la durée depuis 1789 (en 80 ans, la France connait en effet trois Monarchies constitutionnelles, deux Républiques et deux Empires) de nombreux obstacles vont dès le départ jalonner la route vers l’instauration de la IIIe République.
Tout d’abord parce que le Gouvernement de Défense Nationale, face à l’ennemi prussien qui se fait de plus en plus menaçant, tire plus sa raison d’être dela nécessité d’assurer le Salut Public que de celle d’asseoir les nouvelles institutions.
Ensuite parce que la proclamation de la IIIe République, qui semble à première vue résulter d’un consensus, ne s’appuie en fait sur aucune consultation électorale qui pourrait la légitimer. Si tous rejettent le Second Empire, peu sont ceux qui acceptent la « même » République.
Le 04 septembre 1870, rienn’est donc encore acquis, comme l’indique l’intitulé du sujet, où le terme « mise en place » rappelle l’idée de processus, qui s’inscrit donc dans la durée.
La difficulté vient du fait qu’étudier la mise en place des institutions de la IIIe République, c’est finalement comprendre quelle idéologie a réussi à s’imposer dans le temps et à les définir. En effet, selon la définition de la Républiquedonnée par Claude Nicolet dans son essai L'Idée républicaine en France. Essai d'histoire critique (1789-1924), le terme républicain « ne se contente pas de qualifier un système institutionnel ou une tendance politique, mais à la manière de toute idéologie il prétend exprimer une attitude mentale, une certaine présence au monde, et une explication du monde ».
Dans cette optique, on peut considérer,en accord avec François Furet, historien français du XXe siècle, qu’un réel compromis autour de la forme à adopter pour la IIIe République ne semble être acquis qu’à la fin des années 1870, soit une décennie plus tard, lorsque plusieurs mesures symboliques sont entérinées, telle que le retour de la Chambre des députés et du Sénat à Paris en vertu de la révision de la constitution du 21 juin 1879.La décennie nécessaire à l’apparition de ce compromis tient pour beaucoup au fait qu’en France, le modèle républicain demeure un modèle qui a un fort ancrage dans la société, qui structure la politique, et qui puise son héritage dans les évènements de la Révolution Française de 1789. C’est un modèle qui a son importance, et pour lequel les Français ont gardé un fort attachement.Ainsi, nous nous demanderons comment le rapport aux précédentes expériences républicaines a-t-il façonné les conceptions politiques, jusqu’à instaurer une décennie plus tard un compromis autour de la forme à adopter pour les institutions de la IIIe République?
Pour ce faire, on soulignera tout d’abord que les années 1870-1871 sont marquées par le passage d’une confrontation d’une républiqueà la guerre à une confrontation de modèle républicain. Ensuite, on étudiera la mise en place d’un compromis républicain entre 1871 et 1875, à défaut d’arriver à un consensus, et enfin on analysera l’enracinement électoral et institutionnel, de 1875 jusqu’à 1880.

Tout d’abord, nous observerons donc les années 1870-1871, avec le passage d’une République confrontée à la guerre à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La mise en place de la v° république
  • La mise en place de la Ve République
  • Le rôle et la place du président de la république sous la iiie république
  • Mise en forme des institutions de la iiieme république
  • La place du parlement dans les institutions de la v république
  • Ll’impact du discours de bayeux dans la mise en place de la ve républiques
  • La mise à l’épreuve des institutions de la Vème Republique
  • Mise en place de la v république (non achévé)

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !