La mort de Mr de Clèves

Pages: 9 (2036 mots) Publié le: 25 avril 2014
Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves
Tome IV de « Cependant M. de Clèves était presque abandonné des médecins. » à « de faux serments ou un aveu me feraient peut-être une égale peine. »


La Mort du Prince de Clèves


INTRODUCTION
Mme de Clèves fait à son mari l’étonnant aveu de l’amour qu’elle porte à un autre homme, sans le nommer (Tome III). Conséquence directe de cet aveu etde l’engrenage de la jalousie qu’il implique, la mort du prince de Clèves est d’une extrême importance pour la suite du roman. Ce n’est pas une péripétie extérieure qui la cause, elle est l’aboutissement logique du caractère passionné de M. de Clèves.
Le texte est le récit pathétique d’une dernière entrevue entre les deux époux, et porte également la marque de la tragédie d’une séparation.


I.Un récit pathétique
Le texte relate les circonstances de la dernière entrevue entre M. de Clèves et sa femme. L’évocation de souffrances poignantes provoque la compassion : M. de Clèves est tourmenté physiquement et moralement, sa femme est accablée de chagrin.

A. La souffrance et la mort
M . de Clèves est malade et le récit, bien qu’aucune description d’ordre physiologique ne soit donnée,montre la proximité de sa mort : « presque abandonné des médecins »l.1, « Un des derniers jours de son mal »l.1. De plus, son discours et ses déclarations amères montrent la conscience de son état : « Vous versez bien des pleurs (…) pour une mort… ». Conscience d’abord extérieure dans sa formulation (article indéfini une), mais qui devient intérieure et traduit par sa répétition la solitude dupersonnage : « je meurs » l.12, « je mourrai » l.17, « ma mort » l.28…
Le réseau lexical est également tourné vers l’évocation de la souffrance. C’est bien sûr la souffrance de la maladie qui est décrite : « une nuit très fâcheuse » l.2, « je ne suis plus en état» l.10, « une voix affaiblie par la maladie et par la douleur »l.11. Mais c’est surtout la souffrance des passions qui prédomine : M. deClèves est tourmenté par ses sentiments. Tout d’abord, la confusion qui l’anime l’empêche de « se reposer » l.3. L’antithèse exprimée sous la forme d’un parallélisme révèle ses « sentiments si opposés » l.6 à l’égard de sa femme : « son affliction, qui lui paraissait quelquefois véritable et qu’il regardait aussi quelquefois comme des marques de dissimulation et de perfidie » l.6-7. Et en effet, leprince est en proie à la torture de la jalousie. Ses sentiments sont évoqués de manière systématiquement hyperbolique : « il avait beaucoup d’inquiétude » l.3, « violent chagrin » l.5,  « si opposés et si douloureux » l.7-8, « cruel déplaisir » l.11, « la vie me ferait horreur » l.19, « cruellement » l.20, « violences » l.21… Ces hyperboles rendent compte du cri de la passion, cause de lasouffrance et de la mort.

B. Le cri de la passion
M. de Clèves avoue que ne pas connaître son malheur est infiniment préférable au fait de savoir que l’on est trompé : « Je vous aimais jusqu’à être bien aise d’être trompé (…)j’ai regretté ce faux repos dont vous m’avait tiré » l.14-15, dit-il à sa femme. C’est dire que l’amour du prince n’était pas seulement « de l’estime et de la tendresse » l.18.Pour la première fois, il révèle toute l’étendue d’une passion que la bienséance et la délicatesse lui faisaient cacher : « Elle a été au-delà de ce que vous en avez vu, Madame ; je vous en ai caché la plus grande partie par crainte de vous importuner, ou de perdre quelque chose de vote estime, par des manières qui ne convenaient pas à un mari. » l.22-24.La jalousie a détruit l’estime, mais pas lapassion ; aussi c’est contre lui-même en quelque sorte que le prince retourne « des violences si opposées à mon humeur » l.21. Il meurt d’amour, mais sans apaisement, ce qui ressort d’ailleurs d’une antithèse doublée de deux oxymores : « la mort agréable » l.18 s’oppose à « la vie me ferait horreur » l.19. Cette double figure montre l’étendue de la douleur morale de M. de Clèves .
La description...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Mort de monsieur de clèves
  • Commentaires sur la scéne de rencontre entre mr de nemours et madame de cléves
  • Mr
  • Mr J
  • Questionaire MR Mr GRANGER
  • Cleves
  • Clever
  • Cleves

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !