La peste commentaire composé sur la représentation d'orphée et eurydice

Pages: 9 (2203 mots) Publié le: 31 janvier 2011
CAMUS, « La représentation d’Orphée et Eurydice »
 
Introduction
 
1. Aux expériences de la pauvreté, de la maladie, du soleil, s’est ajoutée en 1939 pour Camus celle de la guerre. S’il n’y a pas pris une part active en tant que combattant, son métier de journaliste et son exode l’ont mis en contact avec cette situation qui n’a pas qu’accentué ses prises de conscience fondamentales.
2. Bien qu'apparenté dans une certaine mesure à l'existentialisme, Albert Camus s'en est assez nettement séparé pour attacher son nom à une doctrine personnelle, la philosophie de l'absurde Elle parcourt toute son ?uvre et sa pensée, jusque dans La Peste (1947).
3. A la fin de la première séquence de la quatrième partie de La Peste, le narrateur utilise les notes de Tarrou pour raconter unépisode auquel il attache une importance particulière, car, écrit-il, il « restitue à peu près l’atmosphère difficile de cette époque ».
4. Cet épisode se situe à l’Opéra municipal ; Camus utilise un schéma narratif fréquent : bien des scènes romanesques se situent à l’opéra ou au théâtre. Mais  ici l’Opéra a une fonction particulière : les Oranais y viennent chercher l’oubli, au moins momentané,du fléau qui les accable. Tarrou et Cottard font partie ce soir-là du public et assistent à la représentation d’Orphée et Eurydice jouée depuis plusieurs mois puisque les comédiens ne peuvent plus quitter Oran.
5. C’est l’occasion, pour le romancier, de nous proposer le récit d’un spectacle, récit dont nous pourrons commenter le caractère humoristique, le caractère dramatique et lasignification.
 
Lecture
 
Pendant tout le premier acte, Orphée se plaignit avec facilité, quelques femmes en tunique commentèrent avec grâce son malheur, et l’amour fut chanté en ariettes. La salle réagit avec une chaleur discrète. C’est à peine si on remarqua qu’Orphée introduisait, dans son air du deuxième acte, des tremblements qui n’y figuraient pas, et demandait avec un léger excès depathétique, au maître des Enfers, de se laisser toucher par ses pleurs.
Certains gestes saccadés qui lui échappèrent apparurent aux plus avisés comme un effet de stylisation qui ajoutait encore à l’interprétation du chanteur.
Il fallut le grand duo d’Orphée et d’Eurydice au troisième acte (c’était le moment où Eurydice échappait à son amant) pour qu’une certaine surprise courût dans la salle.Et comme si le chanteur n’avait attendu que ce mouvement du public, ou, plus certainement encore, comme si la rumeur venue du parterre l’avait confirmé dans ce qu’il ressentait, il choisit ce moment pour avancer vers la rampe d’une façon grotesque, bras et jambes écartés dans son costume à l’antique, et pour s’écrouler au milieu des bergeries du décor qui n’avaient jamais cessé d’êtreanachroniques mais qui, aux yeux des spectateurs, le devinrent pour la première fois, et de terrible façon. Car, dans le même temps, l’orchestre se tut, les gens du parterre se levèrent et commencèrent lentement à évacuer la salle, d’abord en silence comme on sort d’une église, le service fini, ou d’une chambre mortuaire après une visite, les femmes rassemblant leurs jupes et sortant tête baissée, les hommesguidant leurs compagnes par le coude et leur évitant le heurt des strapontins. Mais, peu à peu, le mouvement se précipita, le chuchotement devint exclamation et la foule afflua vers les sorties et s’y pressa, pour finir par s’y bousculer en criant. Cottard et Tarrou, qui s’étaient seulement levés, restaient seuls en face d’une des images de ce qui était leur vie d’alors : la peste sur la scènesous l’aspect d’un histrion désarticulé et, dans la salle, tout un luxe devenu inutile sous la forme d’éventails oubliés et de dentelles traînant sur le rouge des fauteuils.
 
Albert Camus, La Peste, 1947.
 
Etude
 
I/ L’humour et la satire
 
1/ L’humour à l’égard du spectacle
 
6. L’humour est d’abord au service de la satire car c’est bien la satire d’un spectacle à laquelle se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire composé la peste camus
  • Commentaire composé de la peste
  • Commentaire Compose De L Incipit De La Peste
  • La peste commentaire composé
  • Commentaire composé sur "les animaux malades de la peste"
  • Commentaire composé les animaux malades de la peste
  • Commentaire composé épilogue de la peste albert camus
  • Commentaire composé, Les animaux malades de la peste, Jean de La Fontaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !