La peste de camus

685 mots 3 pages
L’humanité en question : Lecture d’une œuvre La Peste, Albert Camus.

Les débuts

Camus est né en Algérie en 1913 d’un père ouvrier agricole qui meurt à la guerre l’année suivante et d’une mère analphabète qui s’installe alors dans un quartier populaire d’Alger. Elève brillant, il obtient une bourse qui lui permet de poursuivre se études au lycée. En 1930, atteint de tuberculose, il doit quitter la ville où il revient en 1932 pour passer son baccalauréat et entamer des études de philosophie qu’il finance en partie en publiant des premiers articles. Entre 1938 et 1940, il collabore au journal Alger républicain puis s’installe à Paris où il poursuit son activité de journaliste. Ces éléments biographiques marquent on œuvre, où l’on retrouve le thème du soleil algérien, de la misère, de la maladie et de l’exil.

Un intellectuel engagé

Albert Camus n’hésite pas à prendre part aux débats qui agitent son époque. Cette posture d’intellectuel se double d’un engagement dans l’action politique. Il fonde en 1935 la troupe du « théâtre du Travail », proche du parti communiste, auquel il adhère jusqu’en 1937. Pendant la guerre, il entre dan le réseau de résistance « Combat » et prend la codirection de la revue du même nom pour laquelle il écrit jusqu’en 1947. Ses opinions politiques le rapprochent de Sartre, avec lequel il se lie dès 1944. Les deux hommes jouissent d’une grande notoriété et d’une influence considérable sur la jeunesse et les milieux intellectuels. En 1949, il défend des communistes grecs condamnés à mort. La même année, il démissionne de l’UNESCO pour protester contre l’admission de l’Espagne du général Franco. Profondément marqué par la guerre d’Algérie qui débute en 1954, il n’accepte ni le principe de l’indépendance, ni la répression menée par les autorités françaises. Il lance un « appel à la trêve » en 1956, sans succès. Pendant ce temps, ses relations avec Sartre se dégradent : leurs divergences philosophiques et politiques éclatent au grand

en relation

  • La peste de camus
    612 mots | 3 pages
  • La peste de Camus
    625 mots | 3 pages
  • Camus : la peste
    740 mots | 3 pages
  • "La peste" de camus
    1174 mots | 5 pages
  • La peste Camus
    1280 mots | 6 pages
  • La peste de camus
    440 mots | 2 pages
  • La peste, camus
    1710 mots | 7 pages
  • Camus, La peste
    294 mots | 2 pages
  • La peste (Camus)
    771 mots | 4 pages
  • La peste de camus
    690 mots | 3 pages