La poésie engagée

310 mots 2 pages
La poésie engagée, ou ’’la voix de ceux qui n’ont pas de voix’’ comme le disait Lamartine au XIXème siècle, exprime des prises de position et dénonce ce que l'écrivain considère comme des atteintes aux droits humains. Elle répond à l'idée que le poète a pour mission d'exprimer les préoccupations de son époque et de guider les hommes vers la liberté et le bonheur et est toujours associée à des guerres civiles, conflits, révolutions. La lecture des textes engagés fait apparaître dans ces circonstances, soit la participation réelle et physique des poètes, et donc leur expérience personnelle (emploi du je), soit des prises de positions qui ont pour objectif de dénoncer, de protester, mais aussi de convaincre. Véritable arme, la poésie engagée utilise toutes les ressources de l’écriture poétique. Elle se prête particulièrement bien à l'expression de l'engagement par ce qu'elle est souvent versifiée et rythmée, parce qu'elle utilise les rapprochements de son et de signification, et parce qu'elle est le lieu des images et des figures de rhétorique. Le rythme des poèmes est très important, en effet, les phénomènes de rythme sous-tendent le texte et lui confère une force particulière. Parmi ces phénomènes de rythme : la versification, la reprise d'expression, l'anaphore ou la répétition....
De plus, la poésie engagée met en jeu des notions concrètes ou des symboles. Les hyperboles, les métaphores, les comparaisons ont pour fonction de faire surgir des analogies, de mettre en action l'imagination et la sensibilité des lecteurs pour susciter leur adhésion. En ce sens, l'utilisation des figures se révèle, comme celle du lexique et des rythmes, argumentatives. Le choix des images et des symboles peut correspondre à un souci échappé à toute forme de censure : codé, le texte poétique engagé fait appel à des valeurs communes qui

en relation

  • Poésie engagée
    1858 mots | 8 pages
  • Poésie engagée
    719 mots | 3 pages
  • Poesie engagée
    2782 mots | 12 pages
  • La poésie engagée
    498 mots | 2 pages
  • La poésie engagée
    1710 mots | 7 pages
  • La poésie engagée
    1860 mots | 8 pages
  • La poesie engagée
    1635 mots | 7 pages
  • La poesie engagee
    380 mots | 2 pages
  • POESIE ENGAGEE
    692 mots | 3 pages
  • La poésie engagée
    3773 mots | 16 pages