La prospérité dans les romans

617 mots 3 pages
Cette problématique va être étudiée au regard de trois œuvres qui ont marqué l’histoire littéraire française.
I la posterité peut être liée à l’invention d’un nouveau style d’écriture ou d’un courant philosophique.
A Balzac : un des fondateurs du roman moderne
Selon les romanciers du 19 ème siècle Balzac est reconnu comme ayant crée le roman. Balzac est en effet un des précuseurs du roman moderme, roman réaliste, base sur la société de son temps avec ses hommes et leurs caractères.
B Camus et Celine des précurseurs de l’absurde et du nouveau roman
Voyage au bout de la nuit comme l’étanger sont chacun les premiers romans de ces auteurs, écrits respectivement en 1932 et 1942 .
Camus est reconnu comme un auteur représentatif de l’absurde . Dans son roman, l’étranger écrit en 1942 , Meursault , le personnage principal, représente l’homme sur le chemin de l’absurde. Il ne semble pas avoir de valeurs, n’a aucune illusion et vit dans une sorte d’indifférence que rien ne l’éloigne , ni la mort de sa mère, ni son acte criminel, ni son jugement ou encore le regard de la société. L’absurde est caractérisée dans les œuvres de Camus – car en effet à côté de l’étranger il y a également le mythe de Sisyphe » ou les « Justes »- par une prise de conscience du non sens de la vie.
L’homme se retrouve ainsi dans une certaine forme absolue de liberté , qui n’exclue cependant pas la responsabilité.
Celine a révolutionné le style de l’écriture du 20 ème siècle. Autant Camus fait preuve d’une écriture sobre, autant Celine utilise d’une façon unique les rythmes et les sons , comme ligne 29 « pas de canon ici mon ami ! pas de balles non plus ! ».
Il n’hésite pas à utiliser des termes d’argot, ainsi ligne 19 « il s’était établi une sorte de cagna » ou encore ligne 27 « on bouffe mal c’est exact et pour boire c’est une vraie boue »
II la postérité peut venir d’une figure héroïque qui marque le lecteur
En effet le roman crée une réalité fictive qui projete

en relation

  • Introduction sur la bète humaine
    879 mots | 4 pages
  • Note sur l'incipit du rouge et le noir de stendal
    548 mots | 3 pages
  • Hello
    1280 mots | 6 pages
  • Devoir lecture cursive « bel-ami » de maupassant (2nd)
    837 mots | 4 pages
  • Baptiste Critique du livre
    484 mots | 2 pages
  • Jack kerouac, sur la route
    2039 mots | 9 pages
  • Perceval
    1558 mots | 7 pages
  • perceval
    1606 mots | 7 pages
  • Le roman naturaliste
    374 mots | 2 pages
  • Moyen âge
    1495 mots | 6 pages