La question de l’etat moderne

Pages: 10 (2314 mots) Publié le: 6 janvier 2011
LA QUESTION DE L’ETAT MODERNE
Introduction :
Dans la pensée classique, on insiste essentiellement sur l’idée de communauté ou de cité. La notion d’Etat n’est pas conceptualisée en tant que telle. C’est une notion récente qui se développe à partir du XVIIème siècle. Pour la pensée classique, le lien social ou communautaire entre les hommes est une évidence. On parle de sociabilité naturelle.L’homme est un être non autarcique. On ne conçoit pas que l’individu puisse vivre isolément et de manière indépendante. Les hommes ont besoin les uns des autres. Comme le dit Aristote, l’homme est un animal politique. Cette formule a plusieurs significations. 1) l’homme est un être de discours et c’est au travers de ce discours que se forme les liens entre les individus. 2) Les hommes doiventsatisfaire leurs besoins et ceux-ci ne peuvent être satisfaits sans une organisation sociale, économique et politique. C’est le principe de l a division des tâches fondé sur une logique de réciprocité. En effet les hommes n’ont pas les mêmes aptitudes et chacun doit accomplir la tâche qui correspond à ses aptitudes naturelles. Ce principe de réciprocité donne naissance à un problème fondamental qui estcelui précisément celui du politique. A savoir le problème de la répartition et de la distribution des tâches et des richesses. C’est le problème de la justice distributive. Cf la question de l’égalité géométrique ou proportionnelle. 3) L’homme est fondamentalement lié à une requête de justice. De quelle manière le lien social et politique doit-il être constitué ? De quelle manière réaliser laconcorde au sein de la cité ? C’est le problème de la philia entre les hommes ou le problème de l’amitié. Autre formule fondamentale chez Aristote : il ne peut y avoir d’amitié qu’entre égaux. Cette formule a deux significations. 1) Il ne peut y avoir d’amitié entre un citoyen et un esclave. 2) C’est l’application du droit ‘rendre à chacun ce qui lui est dû’ qui permet à la cité d’être pacifiée.Lorsque les anciens parlent de sociabilité naturelle, ça signifie que le lien social est natif. Dès l’enfance, il existe une relation mimétique entre les individus. C’est le plaisir d’imiter les autres. Cette sociabilité naturelle signifie également que le lien politique n’est pas le produit d’un choix. Il n’a pas pour origine la volonté des hommes. C’est ce principe de sociabilité naturelle qui estremis en cause au XVIIème siècle. Ce sont les théories du contrat social. Cf Puffendorf, Grotius, Hobbes et parmi les plus connus Rousseau. Pour les théoriciens du contrat social, l’Etat civil est l’émanation de la volonté humaine. Les hommes s’engagent les uns vis à vis des autres sur deux points fondamentaux : 1) sur la formation d’un Etat, chacun considérant qu’il est ds l’intérêt de tout unchacun de sortir de l’état de nature et de se donner une structure politique 2) les hommes s’engagent sur les principes de justice. De ce point de vue deux possibilités fondamentales se dessinent : soit l’option libérale, admettre un minimum voire un maximum d’inégalités entre les hommes sur le plan social et économique ds une logique de concurrence. Soit l’option « sociale-démocrate » l’Etat a alorsune fonction de régulation positive. Cf la notion d’Etat-Providence (providere : prendre soint de). La mission de l’Etat civil est alors de réaliser la plus grande égalité possible entre les individus, c’est la position défendue par Rousseau. La philosophie politique de celui-ci est de nature égalitaire, critique du luxe et des richesses, invitation à une certaine frugalité sur le plan social etéconomique. Ces deux options concernant les principes de justice correspondent à deux logiques juridiques : l’option libérale correspond au droit liberté, liberté de circulation, liberté d’entreprendre, liberté de s’enrichir, de ce point de vue l’Etat n’a qu’une fonction négative : empêcher que les individus ne soient empêchés. La deuxième option privilégie les droits créances. L’Etat a une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'état moderne
  • Les fondements de l'etat moderne décentralisé
  • Sociogenèse de l'etat moderne
  • Résumé "les transformations de l'état moderne"
  • Rôle et nature de l'etat moderne
  • Le droit, la société et l'etat moderne
  • Naissance de l'Etat Moderne Anglais
  • La consolidation de l'état moderne

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !