La relation maître/valet au théâtre : soumission, opposition

Pages: 6 (1467 mots) Publié le: 4 février 2013
« Quand un maître ne songe pas à ce qu’il fait, une servante bien sensée est en droit de le redresser.” Cette affirmation de Toinette, servante du malade Argan dans la pièce Le malade imaginaire de Molière, nous fait comprendre que le rapport maître/valet au théâtre n’a pas toujours été stéréotypé et les auteurs étaient conscients de la complexité de ce rapport qu’ils ont essayé de représenterdans beaucoup d’œuvres. Dans le rapport maître/valet, toutefois, a-t-on toujours une soumission du valet à l’égard de son maître ou est-ce qu’on peut assister aussi à une opposition du premier à l’égard du seigneur ? Tout d’abord on analysera les éléments d’opposition qu’on peut constater dans le type de rapport le plus représenté au théâtre et, ensuite, on s’intéressera à la soumission du valet aumaître.
Au théâtre, le rapport maître/valet a vu un affranchissement progressif du valet qui commence à s’opposer à son maître.
Tout d’abord, dans beaucoup de pièces, le valet se révolte en s’opposant à l’avis et aux opinions de son maître. C’est le cas, par exemple, de Molière qui, dans son œuvre Le malade imaginaire de 1673, représente la servante Toinette qui s’oppose directement auxopinions de son maître Argan. Elle est convaincue et déterminée. En effet, elle fait usage de la négation très souvent (« je ne consentirai jamais à ce mariage » ; « je ne veux point qu’elle épouse votre Thomas Diafoirus ») et, à travers des mots tels que « jamais », « ne … point », « absolument » qui sont catégoriques, elle nous montre sa détermination face au pouvoir du maître duquel elle ose critiquerles opinions. Victor Hugo aussi, dans son œuvre Ruy Blas de 1838, nous montre un valet qui s’oppose aux opinions du seigneur qu’il arrive même à soumettre. En effet, Ruy Blas veut tuer son patron, Don Salluste, qui lui demande une épée pour avoir la possibilité de se défendre ; le premier lui répond en se moquant (« tu railles ») et à travers un langage dépréciatif (« valetaille »). Il ose donc,lui aussi, s’opposer à l’avis et à la demande de son maître. La mise en scène de Christophe Rauck pour la comédie française en 2007 est un autre exemple de l’opposition entre les idées du seigneur et celles du serviteur. D’après le langage du corps de ce dernier, on comprend que Figaro s’oppose aux idées du Comte Almaviva. En effet, Figaro est actif tandis que le comte est immobile car il semblene rien pouvoir faire face à l’habilité et à la détermination, qui pourrait être représentée par le gilet rouge, la seule couleur vive présente sur scène, de son valet Figaro.
De plus, le valet souligne très souvent l’infériorité de son maître par rapport à lui et il est toujours prêt à souligner la faiblesse de son seigneur. Molière, par exemple, dans Le malade imaginaire, met en évidence cetteattitude du personnage du valet. En effet, la servante Toinette répond à une réplique de son patron Argan en soulignant la condition d’infériorité du maître (« Doucement, monsieur. Vous ne songez pas que vous êtes malade. »). Dans l’œuvre L’île des esclaves de 1725 écrite par Marivaux on assiste au même genre d’attitude. Quand le seigneur Iphicrate s’énerve à cause de l’attitude de son valet,Arlequin, ce dernier lui répond : « Doucement ; tes forces sont bien diminuées, car je ne t’obéis plus, prends-y garde. » A travers cette affirmation on comprend que le valet souligne au maître que sur l’île des esclaves les maîtres sont réduits en esclavage par d’anciens serviteurs et donc qu’il est dans une condition d’infériorité.
Enfin, le valet acquiert une forte conscience du fait qu’on n’estpas noble par naissance et que le valet ne doit pas être forcément inférieur à son maître. Il ose donc le considérer comme une personne de son même niveau social et il s’adresse à lui sans aucun type de crainte. C’est le cas, par exemple, de Mirandolina, personnage de l’œuvre La locandiera écrite en 1752 par Carlo Goldoni. Cette femme invite un chevalier à être plus gentil avec elle. Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La relation maître-valet au théâtre
  • Relations maitre valet au théâtre du xiie
  • Dissertation sur la relation maître-valet dans le théâtre
  • Le comique et la relation maitre/valet au théâtre
  • Question de corpus
  • Quelles relations entretiennent les maîtres et les valets dans le théâtre en général?
  • Relation maitre valet
  • corpus relation maitre valet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !