La religion en france

Pages: 7 (1505 mots) Publié le: 8 octobre 2012
Fournier
Pierre



Questions Contemporaines

Les statistiques l’indiquent : la religion recule. En France, 73.7% de la population déclaraient en 1970 appartenir à une religion, pour seulement 57.5% de la population en 1999. Parallèlement à cette effondrement des pratiques religieuses, le terrorisme islamiste, largement médiatisé, atteint des pics de violence. Peut-on alors dire que lareligion est un fait du passé, voué à disparaitre dans l’air du temps? Pour cela, il est important d’étudier la question suivante : peut-on concilier religion et modernité?
Nous étudierons cette question en trois temps, le premier évoquant tout d’abord le recul de l’influence des religions dans les sociétés modernes, le second ses persistances, et le troisième étudiant l’évolution du rapport à lareligiosité dans les sociétés modernes.


La sécularisation est un terme désignant la transition des religions dans le siècle, autrement dit le recul progressif de la religion dans les sociétés modernes. L’un des premiers grand théoricien de cette sécularisation est Max Weber. Max Weber est un sociologue et économiste Allemand de la fin du 19eme et du début du vingtième siècle. Il établitune théorie selon laquelle les populations perdraient progressivement la foi en le surnaturel et le religieux au fur et à mesure que leurs sociétés se moderniseraient. C’est le « désenchantement du monde ». Les gens cessent de croire en une puissance supérieure qui intervient dans leur vie. La prévisions mystiques sur l’existence sont remplacées par des prévisions statistiques, les sciences occultessont dépassés par les sciences dites « rationnelles ». Nous pouvons illustrer cette théorie par la donnée suivante : 35% des français croient en la vie après la mort, alors que 57.5% appartiennent à une religion. La vie privé est de moins en moins contrôlée par les Eglises, comme le montre les récents échecs des encycliques du pape concernant l’interdiction de la contraception dite« non-naturelle » (pilules contraceptives). Le déclin des religions se constate également à partir de la chute du nombre de pratiquants dans les pays occidentaux, et notamment d’Europe du Nord (moins de 5% de la population assiste à la messe dominicale). Même dans les pays où le taux de croyances restant plus élevés, les pratiques religieuses sont en diminution. C’est le cas de l’Irlande, qui comptait 91% de lapopulation assistant aux messes dominicales en 1974, contre 50% aujourd’hui. A cela s’ajoute une diminution du nombre de prêtre en Europe. Leurs effectifs sont passés de 250000 en 1978, à 200000 en 2004, soit une baisse de 20%.
Un autre aspect intéressant du recul des religions est l’évolution de leurs influences sur le politique. L’Eglise catholique a perdu toute influence directe sur legouvernement français depuis 1905. En Europe Occidental, c’est la séparation entre l’Eglise et l’Etat qui est la plus observée. Il n’est alors plus question de sécularisation, mais de laïcité. La laïcité est la séparation juridique du religieux et du politique, alors que la sécularisation tient plus du phénomène sociologique. La rupture entre pouvoir politique et religieux s’est également opérée danscertains pays très pieux, c’est le cas de la révolution tranquille, en 1960 au Québec. Les manifestations de Mai 1968 en France marquent également une rupture entre une société conservatrice et proche des religions et une jeunesse de base plus athée. Il est intéressant de constater que dans de nombreux cas sécularisation de la société, comme ceux évoqués précédemment, ce sont les mœurs de lapopulations qui ont précédés et fait évoluer la législation.
Les Eglises traditionnelles européennes sont également mis à mal par une multitude de nouveaux courants religieux. Ceux-ci forment une rupture avec la morale d’ascétisme propre aux religions monothéistes, en proposant au contraire de trouver la spiritualité dans l’hédonisme.

Le cas des pays européens et occidentaux n’est cependant pas...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • religion en france
  • Les religions en france
  • La franc maconnerie est elle une religion ?
  • Les guerres de religion en france
  • Guerres de religion en france
  • Chronologie religion france
  • Exposé sur les guerres de religion en france
  • Les religions/traditions en france

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !