La renaissance

1007 mots 5 pages
Aux XVe et XVIe siècles, les villes d’Italie comme Florence, Rome ou Venisse connaissent une grande prospérite. Des princes, les Médicis à Florence, des papes, comme Jules II, ou de riches commerçants encouragent alors les arts en attirant les artistes auprès d’eux. Les mécènes sont, donc, des personnages riches chi aident les artistes (peintres, architectes, écrivains, etc.)
Caractéristiques:
 L’architecture de la Renaissance est un mouvement architectural qui commence en Italie en réaction à la surcharge de l'architecture gothique. D'abord italienne, elle se transportera rapidement en France puis gagnera une grande partie de l'Europe où elle cohabitera généralement avec l'architecture gothique.
 La Renaissance italienne émane d'un désir de retour à l'Antiquité aussi bien grecque que romaine qui se caractérise par l'utilisation de grandes caractéristiques de ses architectures (colonne dorique, colonne ionique, colonne corinthienne).
 Les formes de l'Antiquité reviennent à la mode : colonnes, pilastres, frontons, coupoles, statues décorent les édifices de cette époque. Le Panthéon à Rome offre le modèle de construction.
 Les architectes rédecouvrent les règles de construction, d’équilibre et d’harmonie, définies par les anciens.

Les architectes italiens les plus connus sont:
a) Léon Battista Alberti:
b) Filippo Brunelleschi:
La sculpture :
Caractéristiques:
 Les sculpteurs s’inspirent aux vestiges des monuments de l’antiquité pour répresenter fidèlement le corps humain dans toute sa beauté.
 La Renaissance marque un retour de la sculpture à des formes et thèmes de l'Antiquité, en particulier grecque.
 À la Renaissance, le nu devient un sujet à part entière et exprime une esthétique nouvelle, dans laquelle les artistes traduisent l'évolution de la société. Au début, les corps sont particulièrement corpulents (gras) car on souhaitait montrer que l'on entrait dans une nouvelle ère d'opulence et surtout parce que le désir premier des

en relation

  • Renaissance
    819 mots | 4 pages
  • La renaissance
    516 mots | 3 pages
  • La renaissance
    464 mots | 2 pages
  • Renaissance
    360 mots | 2 pages
  • La renaissance
    654 mots | 3 pages
  • Renaissance
    1075 mots | 5 pages
  • Renaissance
    3416 mots | 14 pages
  • Renaissance
    415 mots | 2 pages
  • La renaissance
    847 mots | 4 pages
  • Renaissance
    1560 mots | 7 pages