La représentation du péché originel en peinture

1901 mots 8 pages
La représentation du péché originel en peinture

I.Introduction :
1)Présentation du péché originel :
Le péché originel est une doctrine inventée par le prêtre Augustin selon laquelle, chaque enfant qui né, chaque homme sur terre porte en lui le péché d’Adam. Cette doctrine née du récit paru dans le Livre de la Genèse et qui relate la désobéissance d’Adam et d’Eve aux indications de Dieu qui, une fois les avoir crées, les plaça dans le jardin d’Eden et les autorisa à manger de tous les arbres fruitiers sauf de l’ « arbre de la connaissance ». Malgré la mise en garde de Dieu, Eve se laissa tenter par le serpent, croqua dans le fruit défendu et incita Adam à faire de même. Dès lors, le couple originel fut chassé du Paradis et condamné à errer sur terre, dans la souffrance, dans le besoin et avant toute chose, à être privés de la vie éternelle et être exposés à la Mort.
Le Mal trouve ainsi son origine dans le « pêché d’Adam » dans les récits judéo-chrétiens, mais les récits de l’origine du Mal diffèrent d’un âge, d’une époque et d’une croyance à une autre.
2)L’origine du mal dans les différentes croyances :
a.Adam et Eve (mythologie judéo-chrétienne)
b.Pandore (mythologie gréco-romaine)
Pour se venger des hommes pour le vol de feu par Prométhée, Zeus envoya à Epiméthée (frère de Prométhée) une épouse, Pandore, qui apporta avec elle une boite que Zeus lui interdit d’ouvrir. Etant trop curieuse, Pandore ouvrit la boite et délivra sur terre tous les maux qu’elle contenait.
c.Lilith (mythologie sumérienne)
Lilith était la première partenaire d’Adam et était considérée selon les récits anciens comme étant l’origine du mal pour avoir désobéi à Dieu en fuyant l’Eden et en refusant son statut d’épouse auprès d’Adam.
Traditionnellement, la femme est le mal, la tentatrice, la pécheresse, l'impure, la sorcière "maléfique".
d.La société (Rousseau)
Ce n’est qu’avec des figures plus contemporaines que les conceptions divergent et que le Mal trouve son origine autre

en relation

  • Etude les epoux arnolfini - van eyck
    2580 mots | 11 pages
  • La nudité depuis l'antiquité grec a nos jours
    1767 mots | 8 pages
  • Les femmes dans la sculpture
    3884 mots | 16 pages
  • Realisme
    2519 mots | 11 pages
  • La mort à la fin du Moyen Age
    4330 mots | 18 pages
  • vanité
    13346 mots | 54 pages
  • Yorito
    645 mots | 3 pages
  • Fiche de notions
    751 mots | 4 pages
  • Iconographie chrétienne
    2025 mots | 9 pages
  • Le 19ieme siecle
    2820 mots | 12 pages