La revolte arabe de 1916

1120 mots 5 pages
LA REVOLTE ARABE DE 1916

I- Les prémisses d’un soulèvement

1893 - Hussein et ses fils sont contraints d’habiter Constantinople car le pouvoir Ottoman n’a pas confiance en eux.

1900 - naissance de mouvements d’oppositions au pouvoir central turque dans les provinces arabes (Damas, le Caire, Bagdad, Jérusalem…ex : al-fatat à paris, al-qahtaniyya à constantinople)

 Projet sioniste de T. HERLZ / immigration juive en palestine / pogrom russe  ferments de la déclaration Balfour à venir…

1908 - les « jeunes turcs » mènent une politique nationaliste, par opposition à la politique d’ouverture de la période des « Tanzimat ». Les arabes sont persécutés, la langue arabe est interdite dans les écoles.
- Retour de Hussein et ses fils à la Mecque et début du ralliement des mouvements arabes nationalistes au Shérif de la Mecque, émir du Hedjaz (Hussein ibn Ali, descendant d’Ali, fils du prophète Mohammed  légitimité )
- Développement de la ligne de chemin de fer DAMAS – LA MECQUE  favorise la mobilité des troupes turque, donc risque pour le Hedjaz.

1913 - janvier : coup d’état = C.U.P. (comité union et progrès) reprend le pouvoir = nouveau gouverneur turque (Wahib Bey) arrive à la Mecque et menace l’autorité de Hussein.

1914 - L’empire Ottoman appel tous les musulmans à la guerre « sainte » contre les ennemis de l’Islam. Elle amasse ses troupes dans le Sinaï et le Caucase.
- Arrestation du commandant « Aziz Ali al Masri » (officier d’origine arabe servant dans l’armée Ottomane) pour trahison. Opposition grandissante au sein de l’armée de la grande porte.

- février : Premiers contacts U.K. / Hussein : Pressentant son éviction par le pouvoir turque, Hussein initie les contacts avec les britanniques (lord Kitchener, représentant la couronne en Egypte) pour demander leur aide en vue d’atteindre une plus grande autonomie du Hedjaz. La couronne britannique choisie la non-ingérence dans les affaires turques.
- 2 août : L’empire Ottoman rentre en

en relation

  • Exposé T.E. Lawrence évoque la révolte avec les partisans du Chérif Hussein
    3743 mots | 15 pages
  • Le moyen-orient dans la premiere guerre mondiale
    3055 mots | 13 pages
  • L'echange
    743 mots | 3 pages
  • Extrait du mémorandum de faysal.
    1399 mots | 6 pages
  • Islam et occident 1914-1956
    3028 mots | 13 pages
  • Sykes picot
    1452 mots | 6 pages
  • l'avènement du nationalisme arabe et la première guerre mondiale
    825 mots | 4 pages
  • DISSERT HIST
    3002 mots | 13 pages
  • Forces et faiblesses de l'ue
    535 mots | 3 pages
  • Tensions et conflits au proche et moyen orient
    1119 mots | 5 pages