La séparation des pouvoirs est-elle nécessaire et suffisante à la démocratie libérale?

Pages: 6 (1313 mots) Publié le: 18 février 2010
1. Origine de la démocratie
Les mots en gras sont définis dans le glossaire.

La démocratie serait aussi vieille que la vie en société. Les plus récentes recherches démontrent que l’homme tend naturellement à adopter des règles démocratiques de vie commune. Prise de décision en commun, respect et égalité des sexes, partage des richesses sont des règles de survie que l’on retrouve dans diversvillages et tribus préhistoriques. En général, ces communautés pratiquent une véritable religion de la nature qui implique le respect de l’environnement et la redistribution de la richesse. La communauté parvient ainsi à éviter le gaspillage et, ultimement, à assurer sa survie. Cet esprit de partage se reflète dans le système politique et conduit tout droit à la démocratie. On trouve de tellesmanifestations démocratiques chez de nombreux peuples amérindiens. Nous vous proposons l’exemple des Hurons des basses terres du Saint-Laurent et des Grands Lacs.

Une société égalitaire : la Huronnie de –8000 à 1700
De –8000 à 1700, les Hurons exploitent un territoire restreint dans la vallée du Saint-Laurent et des Grands Lacs. Ce territoire occupe une place stratégique. En plus d’être situé àproximité de peuples horticulteurs et chasseurs-cueilleurs, il se trouve au carrefour de voies de communications importantes pour le commerce dans le nord-est de l’Amérique du Nord. Les Hurons font partie du groupe linguistique iroquoïen. Les iroquoïens ont un mode de vie sédentaire et une filiation de type matrilinéaire. La population compte environ 20 000 habitants, répartis dans des villages detaille variable (de 200 à 1 500 habitants par village). Les villages sont formés de maisons longues où habitent les membres d’un même clan. En Huronnie, la répartition du travail entre les hommes et les femmes est très importante. Les tâches qui exigent des déplacements importants (chasse, pêche, commerce, guerre, etc.) reviennent aux hommes, tandis que celles qui peuvent être effectuées àproximité du village (agriculture, travaux domestiques, cueillette, etc.) sont réservées aux femmes. Symboliquement, les rôles liés à la vie (semer, cultiver, éduquer, etc.) sont du domaine féminin, les rôles liés à la mort (guerre, chasse, défrichage, etc.) sont du domaine masculin. La terre est la propriété collective de la communauté. La propriété privée n’existe pratiquement pas (sauf pour les effetspersonnels et les routes commerciales). Les tâches sont décidées collectivement de manière

La démocratie dans l’histoire

Page 6 de 51

Texte de Gaston Lavergne publié sur le site Internet de l’Esplanade www.esplanade.org/democratie

informelle, il n’y a donc pas d’obligation ni de hiérarchisation du travail. Par ailleurs, le travail n’est jamais harassant et laisse beaucoup de tempslibre pour l’art, la culture et les loisirs. Chez les Amérindiens, le commerce existe depuis des millénaires. Pour les Hurons, il ne s’agit pas seulement d’une activité économique et politique. Le commerce est aussi un échange matériel et symbolique. De fait, la pierre angulaire des relations entre les Hurons est la règle du don. Chacun a le devoir de donner, de recevoir et de rendre. Cette règleprévient les inégalités sociales en assurant la circulation des biens produits ou échangés sans avoir recours à un marché, c’est-à-dire à un accord commercial ou financier. Aussi, pour les Hurons, le commerce permet d’entretenir une relation exclusive avec une collectivité partenaire. D’ailleurs, la Huronnie, par sa position géographique stratégique, est un lieu d’échange privilégié. Les biens acquissont partagés spontanément à l’intérieur du clan. Quant aux surplus de marchandise, ils sont vendus ou échangés à des taux stables fixés par la coutume et les traités. L’accumulation des richesses par un individu ou par un groupe d’individus est donc pratiquement impossible en Huronnie. Étant matrilinéaire et matrilocale, la société huronne a comme unité de base le clan. La spécificité même de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La séparation des pouvoirs est-elle nécessaire et suffisante à la démocratie libérale?
  • La séparation des pouvoirs est-elle nécessaire ou suffisante à la démocratie libérale?
  • Le principe de la séparation des pouvoirs est-il nécessaire et suffisant à une démocratie libérale?
  • L'indépendance des organes est elle une condition nécessaire a la séparation des pouvoirs ?
  • Democratie et separation des pouvoirs
  • Séparation des pouvoirs et démocratie
  • La séparation des pouvoirs et la démocratie
  • Séparation des pouvoirs et démocratie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !