La séparation des pouvoirs

4122 mots 17 pages
NOTES AFRICAINES
N° 207-208 AVRIL 2004 Parution 2008*

IF
AUTOUR DU CONCEPT DE « DÉCENTRALISATION»
Le concept de décentralisation est polysémique, chargé et parfois plein d'ambiguïté. Dans certains de ses aspects, la décentralisation peut ressembler à la déconcentration, à la délégation dont elle difière dans les objectifs et la nature. La décentralisation peut être définie par un transfert de compétences à des autorités locales élues et dépendantes du pouvoir central. La déconcentration, quant à elle, peut être perçue comme un transfert de compétences à des autorités nommées par le pouvoir central. La délégation est un transfert de compétences à des autorités dépendant de l'État. Dans les trois cas de figure, on note un dénominateur commun qui est le transfert de compétences et la dépendance vis-à-vis de l'État. Cependant, cette notion de dépendance doit être nuancée et explicitée. Dans le cas d'autorités déconcentrées, l'émiettement du pouvoir n'a de signification que par la facilitation de l'exercice du

AN par MAMADOU

LA DÉCENTRALISATION AU SÉNÉGAL (ENJEUX ET PERSPECTIVES)

NIAN G( *)

pouvoir, à travers des agents de l'État. En ce qui concerne la décentralisation, la dépendance est relativisée par une autonomie dans la gestion des affaires transféré~s par l'État. Cette relative indépendance se manifeste par l'existence d'un budget autonome, des élections au suffrage universel et L'indépendance relative d'élus locaux se justi-

C prérogatives régaliennes .

un personnel de fonctionnement propre.

fie par la pertinence de l'exercice du pouvoir. L'État, en déléguant ses pouvoirs, ne renonce pas à ses L'autorité de l'État apparaît aussi à travers

tous ces systèmes de transfert (décentralisation,

déconcentration, délégation). Sous le bénéfice de ces observations relatives au concept, la décentra-

lisation demeure encore une notion complexe dont la réalité peut varier d'un pays à un autre et dont la réussite dépend des objectifs

en relation

  • La séparation des pouvoirs
    816 mots | 4 pages
  • La séparation des pouvoirs
    1844 mots | 8 pages
  • la separation des pouvoirs
    3411 mots | 14 pages
  • La séparation des pouvoirs
    2514 mots | 11 pages
  • Séparation des pouvoirs
    2072 mots | 9 pages
  • Séparation des pouvoirs
    535 mots | 3 pages
  • La séparation des pouvoirs
    1363 mots | 6 pages
  • Séparation des pouvoirs
    2615 mots | 11 pages
  • Separation des pouvoirs
    550 mots | 3 pages
  • Séparation des pouvoirs
    962 mots | 4 pages