La societe francaise des 30 glorieuses

1937 mots 8 pages
LA SOCIETE FRANCAISE DES 30 GLORIEUSES

Introduction :
En 1945, la France et l’Europe sont ravagées par la Guerre, les horreurs Nazis sont découvertes et laissent une marque profonde dans les esprits. Les pénuries entrainent la surmortalité des plus vulnérables, et les bombardements ont rasé des villes entières. Les difficultés sont telles que l’on doit prolonger le rationnement jusqu’en 48. Mais tout ceci a finalement entrainé un désir de reconstruction, de renouveau économique et social de la France, si bien que celle ci enregistre la plus forte croissance de son histoire entre 45 et 73, ainsi que de profondes mutations dans la société. Qu’est ce qui a permis à la société française de retrouver un second souffle ? Cela n’a t-il eu que des effets positifs sur celle-ci, ou bien peut-on observer des limites à cette transformation de la société ?
I) les mutations du monde du travail
1) du rural à l’urbain
De 46 à 75, nombre de ruraux tombe de 19 à 14,2 millions. Leur part dans la population passe de 46,8% à 27%. La Fr enregistre alors un exode rural massif que ses voisins du Nord ont connu bien plus tôt. Cela renvoie aux mutations de l’Agriculture (concentration des exploitations et hausse mécanisation) mais aussi à l’attrait des villes auprès des jeunes générations, sentant que la vie à la campagne est bien moins palpitante que la vie en ville.
L’urbanisation profite à toutes les catégories de villes, mais plus encore aux banlieues qui s’étendent autour des grandes agglomérations. Les lotissements pavillonnaires et les grands ensembles deviennent le cadre de vie de millions de français. La France a également besoin de main d’œuvre pour remettre à neuf le pays après la WW2, et fait venir une main d’œuvre étrangère que l’on loge dans les proches banlieues pour la plupart. Ainsi une ville comme Sarcelles symbolise les années 60.
2) généralisation du salariat
Les professions indépendantes représentaient le tiers des actifs en 50, moins de 10% today. Le

en relation

  • 30 glorieuses
    695 mots | 3 pages
  • Les classes moyennes a la dérive
    1666 mots | 7 pages
  • Les trente glorieuses
    696 mots | 3 pages
  • La notion de classe sociale est-elle encore pertinente pour analyser la société française ?
    2785 mots | 12 pages
  • Les trente glorieuses de l'économie française
    5340 mots | 22 pages
  • Les « trente glorieuses » dans l’histoire economique et sociale de la france contemporaine
    5187 mots | 21 pages
  • Dans quelles mesures la société française s'est-elle moyennnisée depuis les années 50 ?
    1193 mots | 5 pages
  • Mutations des sociétés depuis 1850
    1320 mots | 6 pages
  • Dans quelle mesure peut-on parler de moyennisation de la société française ?
    1085 mots | 5 pages
  • La fin des classes sociales?
    1556 mots | 7 pages