La solitude

Pages: 12 (2869 mots) Publié le: 21 mars 2013
Novembre 2009
 
LE SENTIMENT DE SOLITUDE
Jacques GAUCHER
Directeur Institut de Psychologie - Lyon Il
 
Accompagner et Soigner n021-1995


Toutefois, l’avance en âge et la perspective du grand âge convoquent l’individu à la solitude par le simple fait de la proximité de la mort.

Avant tout il semble indispensable de définir mieux le vocabulaire afin d’éviter les confusionssouvent entretenues évoquées précédemment.

 

L’isolement est un phénomène objectif, quantifiable et auquel il est possible de répondre de façon objective et concrète. L’isolement est souvent évoqué selon une véritable fonction d’écran par rapport à la solitude. Les réponses à l’isolement ne répondent pas à la solitude et parfois même l’aggravent.

 

La solitudeest liée à l’individualité. Etre seul, être dans la solitude, c’est être unique. La solitude est un peu comme le revers de la médaille de l’individualité au sens ou ne pas être confondu avec son entourage, avoir la possibilité d’une reconnaissance singulière, c’est quelque part être voué à la solitude.

 

L’homme est paradoxal, il est « un » et il est « relation ». On peut êtreterriblement seul dans un groupe et a fortiori dans une foule ; l’environnement est, en effet un écrin de solitude et tout particulièrement si l’on se réfère à la fonction qu’occupe l’entourage chez le petit enfant, et plus précisément à la fonction maternelle dans ce moment de la nécessité pour l’enfant d’être capable d’une certaine solitude. La constitution de la collectivité est à ce niveau, uneinduction de solitude et l’on sait que l’institution est, paradoxalement un vecteur de solitude.

J’évoquerai à cet endroit de notre réflexion, deux fantasmes qui nourrissent quelques-uns de nos rêves ou de nos cauchemars. Il s’agit, d’une part de l’idée, voire du souhait de l’autoreproduction, en ce sens qu’il n’y aurait plus d’écart marqué entre les générations, entre soi et ses parents,entre soi et ses enfants. C’est l’image du clonage, de la reproduction à l’identique et de l’effacement des différences. D’autre part, nous connaissons bien la séduction qu’opère la perspective du « sosie », du double de soi-même, comme s’il y avait là la possibilité d’éviter de se confronter à l’unicité de soi, à l’extériorité totale et irréversible de l’environnement humain.

Le retraitest une mise à distance qui ne rompt rien, qui étire la relation, comme pour l’aérer, un peu comme s’il était question ici de solitude souhaitée, voire de solitude recherchée comme une réponse nécessaire à la pression d’un environnement trop proche et quelque peu étouffant.

Tout semble se passer comme si le retrait procédait d’une démarche volontaire, active et salutaire. En revanche, àretrait peut aussi correspondre la notion de retraite. Or, on sait à quel point le terme de retraite est passé d’une connotation de quasi-vacances à l’écartement, l‘éloignement. Il s’agit donc d’une notion particulièrement équivoque.

Les deuils, les séparations ou les changements profonds du cadre de vie, des modalités du lien social sont autant de périodes qui peuvent être considéréescomme des époques à la fois privilégiées et exposées pour se constituer en véritables creusets pour que se forme le sentiment de solitude.

La dernière expérience au cours de laquelle se rencontrera ce mouvement de crise de soi, du soi indivisible (individu) et original, singulier (non confondu à son environnement) est certainement l’époque préliminaire à la fin de vie. La mort est en cesens, l’ultime moment de l’expérience de soi.
………………………………………………………………………………………………….


Réflexion sur la solitude

Isabelle Delisle
Professeur en gérontologie et en thanatologie, Université du Québec à Hull.
Virage, Volume 1 Numéro 3, Printemps 1996

La solitude

Le sentiment de solitude est sans nul doute le phénomène psychologique le plus fréquemment vécu par la personne humaine aux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La solitude
  • La solitude
  • La solitude
  • La solitude
  • La solitude
  • La solitude
  • solitude
  • La solitude

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !