La subduction

1683 mots 7 pages
Rappels

Couches dans un océan:
Sédiments océanique
Basalte: croute océanique
Limite de mohorovicic
Petite partie du Manteau supérieur, peridotite
La croute océanique et le manteau supérieur forment ce que l'on appelle la lithosphhère océanique.

Couches dans un continent:
Sédiments continentaux
Croute continentales: Granite
Limite de mohorovicic
Petite partie du Manteau supérieur, peridotite
Le tout forme la lithosphère continentale.

Par suite on trouve la LVZ, (Low Velocity Zone) qui délimite cette petite partie du manteau supérieur du reste de ce dernier.

Au centre la dorsale et à gauche la marge passive correspondent à la partie géologie traitée en Première S. A droite la marge active, la plaque chevauchante et la plaque subduite (phenomène de subduction) correspondant entre autres à un des phénomènes que l'on étudiera.

Introduction

Au niveau des dorsales de la lithosphère océanique est créée ( c'est ce qu'on apelle l'acrétion océanique), or la surface du globe reste toujours la même ce qui sous-entend qu'à d'autres endroits de la lithosphere disparait : c'est ce qu'on appelle la subduction.

I - Caractéristiques géomorphologiques des zones de subductions

A) Une topographie particulière

Les zones de subduction présentent des reliefs très particuliers. A leur niveau, le fond océanique s'enfonce pour atteindre une profondeur de 8000m (Qui peut parfois aller jusqu'à 12000m!). Cet enfoncement se nomme une fosse océanique.
Au delà de cette fosse on trouve une chaîne volcanique qui peut être soit :
Sur une chaîne de montagnes, appelée cordillère. Dans ce cas on est en présence d'une subdiction de croute océanique sous croute continentale.
Isolée, généralement submérgée, elle dessine alors un arc insulaire. On est dans le cas d'une subduction de croute océanique sous une autre croute océanique
Quelque fois il peut se former un bassin arrière-arc derrière le relief positif.

Pour résumer les zones de subduction ont un relief

en relation

  • Subduction
    1411 mots | 6 pages
  • La subduction
    421 mots | 2 pages
  • Subduction
    324 mots | 2 pages
  • La subduction
    527 mots | 3 pages
  • La subduction
    361 mots | 2 pages
  • La subduction
    301 mots | 2 pages
  • Subduction
    398 mots | 2 pages
  • Subduction
    580 mots | 3 pages
  • Convergence et subduction
    1316 mots | 6 pages
  • La subduction et ses conséquences
    870 mots | 4 pages