La surmontee d'une souffrance insurmontable

Pages: 6 (1269 mots) Publié le: 30 avril 2012
La surmontée d’une souffrance insurmontable

Maxime Alvardo était toujours un homme très étranger des autres citoyens du village, mais a pris une décision marquant son courage et amour pour sauver sa famille de l’injustice. Le village, Akawa était le plus grand village de la région Siwalik. Il était devisé en cinq départements ou un officier régner et diriger son département. L’officier faisaitpartie d’un conseil général qui gouverne le peuple du village. Ce village a été établit des siècles avant la formation des cinq alliances. Les cinq alliances étaient une alliance destinée entre cinq village pour protéger les droits de l’humanité et de propager la paix entre les régions différentes des villages. Maintenant, les villages se sont regroupés comme un et divisés en départements pourdévelopper une force centrale. Le conseil général du village avait acquis beaucoup de pouvoirs sociaux ; ils convoquaient des citoyens pour des crimes sans les accords du peuple. Tout allait bien pour la famille de Maxime jus qu’a maintenant. Maxime était élevé dans une famille très pauvre et maltraité. Le conseil général du village leur établit des restrictions et des demandes injustes. Ilsdevaient rendre hommage à tous et à toutes qui avaient besoins d’aide. Ils étaient la famille esclave du village. À l’origine ils venaient d’un autre village lointain pour chercher du bonheur ailleurs ; ils avaient trouvé le contraire. Ils étaient accueillis au village comme une famille respectait et honorable de leur titre mais trouvait rapidement qu’ils étaient devenus cibles d’une famille malsaine etdangereuse après des meurtres commis dans le village. L’arrière-grand-père de Maxime était un homme formidable mais sous l’établissement du conseil général, Sakim avait commis le pire des péchés ; le meurtre. Ils ont annoncé au public qu’un soir après avoir bien bu, il se sentit sou et décida de tuer tous les âgés du village en pensant qu’ils servaient absolument à rien. Avec le pouvoir de lajustice qu’ils ont acquis, ils l’ont fait exécuter le lendemain sans jugement. L’affaire des meurtres a été vite fermée puis la famille a été maltraitée à ce jour. Les citoyens du village étaient ignorants ; ils n’ont jamais questionné le conseil pour cette décision prise ni faire l’effort pour connaitre et savoir qui réellement était le coupable. Cette injustice était la raison pour laquelle ilsétaient si maltraites. L’histoire de ces meurtres s’étaient vite propagées entre le peuple et racontaient à ce jour même. Maxime, âgé de 17 ans avait pris une décision importante, rendre honneur au titre de sa famille. Il ne pouvait plus soumettre aux insultes dites en direction de sa famille et aux punitions qu’ils subissaient. Sa mère lui avait souvent parlé de ses ancêtres, mais a été surpris quenul de ces ancêtres avaient fait un effort pour libérer leur famille de ce titre pitoyable. Sa colère et volonté lui donnaient le soutien pour se battre contre le village pour sa vénération. Il dit à sa mère :
-Je ne supporterai plus ses injustices imposées sur ma famille. Je me battrai matin et soir pour qu’on reçoive ces libertés qu’on mérite. Je ne pardonnerai jamais au conseil pour avoir établiSakim comme meurtrier ; je me vengerai !
Après sa manifestation, sa mère lui répondit avec beaucoup de soutient :
-Tes remarques et décisions sont très justes et vrais ; dans ma jeunesse mon père ne m’avait pas laissé me manifester car il avait peur de déshonorais la famille encore plus.
Maxime répondit avec frustration :
-Au contraire ! Il est temps de se manifester.
-Je sais.
-Lesconditions ne s’améliorent point, mais s’empirent. J’ai besoin de ton aide pour propager cette manifestation à toute la famille.
-Je serai toujours à ton support.
-J’aurai besoin d’aide de toi, Iman, Alardo, Jamal, Seclo, et le reste de la famille ! Il faut se manifester à ce jour.
-Je le ferai… Tu as bien raison ! J’ai une bonne nouvelle, j’ai appris que Jocaste et Lucile parlaient de commencer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sujet: «et je porte avec moi cette ardente souffrance » écrit apollinaire dans son poème tristesse d'une étoile. pensez...
  • La souffrance
  • La souffrance
  • La souffrance
  • Souffrance
  • La souffrance
  • Souffrance
  • La souffrance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !