La surpopulation

572 mots 3 pages
Le racisme est une théorie.
C’ est le fait de croire en la supériorité d'un groupe humain, d’une race. Ce groupe serait supérieur à tous les autres. Le racisme est la haine d'un de ces groupes humains.
Le terme "racisme" se rapporte le plus souvent à la xénophobie qui en est la manifestation la plus évidente.
D'où vient le racisme?
Depuis toujours, la notion de racisme existe : ce n'est pas une idée nouvelle.
En effet, les Egyptiens s'opposaient à ceux qui ne parlaient pas leur langue. Les Romains, eux, se sentaient supérieurs à leurs voisins car leur unique but était d'envahir leurs territoires. Le national-socialisme d'Adolf Hitler a été une des politiques les plus meurtrières entre 1933 et 1945, avec 6 millions de Juifs tués et tous les autres "non-aryens"; c'est-à-dire les Slaves, les homosexuels, les opposants aux fascistes ... |
Jusqu'en 1993, en Afrique du Sud, les hommes et les femmes de couleur noire ont été mis dans des cités ghettos avec des carnets de contrôle. Dans ce pays, on peut indéniablement parler de ségrégation raciale.
Aujourd'hui encore, même dans nos civilisations occidentales, le racisme continue. Pourtant, le racisme est intolérable, car on ne peut pas juger une personne de par la couleur de sa peau, de par ses origines, sa religion, ou sa culture.
Le racisme se manifeste sous différentes formes dont trois principales: la couleur de peau, l'homosexualité, la religion.
La première forme de racisme qui s'est créée fut sûrement sur la couleur de peau car la première chose que l'on voit chez quelqu'un est sa différence physique. Les préjugés sur la couleur de la peau sont la plus grande forme de racisme.
A l'époque de Christophe Colomb, c'est-à-dire au moment de la colonisation de l'Amérique centrale et du sud, il y a eu beaucoup de victimes car les conquérants étaient animés d'un sentiment de supériorité, ils étaient donc cruels avec les habitants de ces pays.
En 19ième siècle l'esclavage fut aboli aux Etats-Unis. Mais des lois

en relation

  • Surpopulation
    756 mots | 4 pages
  • la surpopulation
    12533 mots | 51 pages
  • surpopulation resevre
    386 mots | 2 pages
  • Surpopulation
    283 mots | 2 pages
  • La surpopulation carcerale
    692 mots | 3 pages
  • Surpopulation carcérale
    733 mots | 3 pages
  • Surpopulation mondiale
    1249 mots | 5 pages
  • Le métier de directeur de prison
    2823 mots | 12 pages
  • Histoire
    745 mots | 3 pages
  • Bac 2011
    954 mots | 4 pages