La violence

Pages: 11 (2501 mots) Publié le: 21 novembre 2012
La prévalence et les conséquences de la violence basée sur le genre : Violences faites aux étudiantes de l’Université de Kinshasa (RDC) Proposition de communication à la 5ème conférence africaine sur la population. 10-14 Décembre 2007, ARUSHA, TANZANIE Par Sylvain BIJIMINA LUADIA1 La violence envers les femmes est un problème majeur de santé dans le monde entier, mais elle est souvent inaperçueet inobservée, en partie parce qu’elle constitue un tabou. Et cela, en dépit des conséquences néfastes qu’elle comporte tant sur le plan médico-sanitaire que sur le plan psychosocial. En rapport avec la santé de la reproduction, cette violence peut susciter toute une série de problèmes de santé à savoir le risque de contracter des IST dont certaines peuvent conduire à une salpingite aiguë, à lastérilité et au SIDA ; les rapports sexuels forcés, sans protection, débouchent aussi sur les grossesses non désirées, des avortements et des enfants non souhaités. En outre, l’expérience de mauvais traitements expose les femmes à un plus grand risque de problèmes de santé mentale dont la dépression, les pulsions suicidaires, l’alcoolisme et la toxicomanie ; sans oublier leurs conséquences négativespour la société tout entière. La violence et la discrimination accroissent le risque que courent les femmes d’être infectées par le VIH ; car la crainte de subir des violences peut empêcher que les femmes négocient l’utilisation de préservatifs avec leur mari ou compagnon. Elles ne peuvent exiger la fidélité, refuser des rapports sexuels à leur partenaire, même quand elles soupçonnent ou saventqu’il est déjà lui-même infecté par les IST ou le VIH/SIDA. De même, les études montrent de façon concordante que les violences à l’encontre des femmes peuvent conduire à toute une série de conséquences dangereuses dont des problèmes de comportement, des problèmes psychologiques, des dysfonctionnements sociaux, des problèmes relationnels, un faible estime de soi et la prise de risques sexuels. Lesviolences ont des conséquences négatives qui vont bien au-delà de la santé sexuelle et reproductive des femmes. Elles touchent, en effet, l'ensemble de leur santé, le bien-être de leurs enfants, voire le tissu économique et social des nations. En minant l'énergie des femmes, en sapant leur confiance et en compromettant leur santé, la violence prive la société de la pleine participation des femmes.Comme l'a fait observer le rapport de l'UNIFEM sur la violence : « les femmes ne peuvent pas faire pleinement partager leur travail et leurs idées si elles portent le poids physique et psychologique de la violence ». Par ailleurs, la population estudiantine n’est pas épargnée par la violence. En effet, s’il est vrai que les étudiants (es) sont susceptibles de subir la violence dans le milieuuniversitaire ; il est tout aussi vrai que tous sont susceptibles d’en exercer. Les pressions morales et psychologiques, des intimidations et menaces sont exercées sur les étudiantes par les copains et par certains enseignants, soit en échange de cadeaux, de l'argent ; ou en échange des points ou de la réalisation d'un devoir difficile. Tous ces harcèlements sexuels sont accompagnés des violencespsychologiques en échange du silence des victimes. En ce qui concerne la femme célibataire, cette notion mal assimilée dans notre culture fait croire aux hommes que le statut de la femme célibataire est synonyme de débauche. Minimisée au sein de la famille, harcelée au niveau de la communauté, elle vit des tensions qui diminuent sa dignité, détruisent sa personnalité et la réduisent à un objet sans valeuret sans considération. Mariée ou célibataire mais à cause de son appartenance à la tribu d’Eve, elle fait l’objet des propos discourtois, des gestes inconsidérés, baratins sans envergure, sont le lot quotidien des femmes. Dans certains établissements d’enseignement supérieur, la réussite académique serait même à ce prix pour certaines filles. Ici,
1

Etudiant en 2ème licence Démographie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La violence
  • Violence
  • La violence
  • La violence
  • Violence
  • violence
  • Violence
  • Violence

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !